L'excès de sommeil nuit gravement à votre santé

ETUDE Mais pas assez, c'est pas bon non plus pour le coeur...

J. M. avec AFP

— 

L'université de Wuhan, dans la province chinoise d'Hubei, a installé 350 nattes pour que les parents accompagnant les étudiants pour leur rentrée puissent dormir, le 3 septembre 2008.
L'université de Wuhan, dans la province chinoise d'Hubei, a installé 350 nattes pour que les parents accompagnant les étudiants pour leur rentrée puissent dormir, le 3 septembre 2008. — REUTERS/Stringer

Dormir sept heures par nuit. Tel serait le meilleur moyen d’éviter l'infarctus, selon une étude américaine publiée dimanche. Mais attention, sept heures pile poil, car les risques de maladies cardiovasculaires augmentent quand on dort moins mais aussi quand on dort plus, d’après les chercheurs.

>> Retrouvez nos conseils pour bien dormir

Dormir moins de cinq heures, siestes incluses, fait plus que doubler les chances de développer des angines de poitrine, des insuffisances coronariennes ou de faire un infarctus ou une crise cardiaque, selon cette étude menée par la faculté de médecine de l'université de Virginie-Occidentale et publiée dans la revue Sleep (Dormir).

Probablement plus surprenant, dormir régulièrement plus de neuf heures augmente également les risques de maladies cardiovasculaires, d'une fois et demie par rapport au chiffre magique de sept heures, selon les scientifiques.

Artères bouchées

Dormir six ou huit heures n'augmente cependant que légèrement les risques de développer une maladie cardiovasculaire, et l’étude n’a pas été en mesure d'expliquer les raisons scientifiques d'un lien entre maladie cardiovasculaire et temps de sommeil. Comme l'avaient d'ailleurs fait avant eux leurs confrères britanniques.

Les chercheurs ont néanmoins observé que les excès de sommeil affectaient les glandes endocrines et les fonctions métaboliques tandis que les privations de sommeil pouvaient conduire à un affaiblissement de la tolérance au glucose, une sensibilité réduite à l'insuline, ou à une augmentation de la pression artérielle. Autant d'éléments qui augmentent le risque de boucher ses artères.

Et vous, vous êtes plutôt loir ou oiseau de nuit?