Les nourrissons doivent faire dodo sur le dos

©2006 20 minutes

— 

De 1 500 bébés par an à la fin des années 1980 à 350 actuellement, les cas de mort subite inexpliquée du nourrisson (MSIN) ont fortement diminué depuis qu'une campagne a préconisé le couchage de l'enfant sur le dos

Rappelons que l'on parle de MSIN lors du décès brutal et inattendu d'un nourrisson en bonne santé pendant son sommeil, quand aucune cause n'est retrouvée à l'autopsie

Jusqu'en 1994, un couchage ventral des bébés était conseillé afin de diminuer les régurgitations après le biberon

Cette position néfaste favorisait en revanche la MSIN du fait de l'enfouissement du visage du nourrisson dans le matelas

Ces décès touchent les enfants entre 1 et 4 mois, les garçons deux fois sur trois, plutôt prématurés et à petit poids de naissance

La MSIN est multifactorielle : bien qu'étant un facteur de risque majeur, la position ventrale de couchage n'en est que l'une des causes

1

Quelle est l'explication physiologique de la MSIN ? On considère que la MSIN est liée à une mauvaise maturation du contrôle des grandes fonctions vitales (activité cardio-respiratoire ou neurologique, température interne

) 2

Y a-t-il des facteurs d'exposition particuliers ? Oui, la MSIN survient plus souvent en hiver, lorsque les virus circulent

Fumer pendant la grossesse, puis en présence de l'enfant, majore les risques

3

Quelle prévention ? Il faut coucher le nourrisson sur le dos, sans oreiller, dans une position légèrement redressée et sur un matelas ferme

Il ne doit pas être trop couvert, surtout en cas de fièvre

Mieux vaut éviter les couvertures, draps ou peluches qui pourraient l'étouffer

La température de la chambre ne doit pas excéder 20 ºC

Enfin, partager son propre lit avec l'enfant accroît fortement le risque

Dr J

-M D