20 Minutes : Actualités et infos en direct
cocoricoEn Belgique, un foyer de grippe aviaire découvert près de la frontière

Belgique : A la frontière avec la France, des volailles euthanasiées après la découverte d’un foyer de grippe aviaire

cocoricoUn foyer de grippe aviaire a été détecté en Belgique, près de la frontière avec la France
La grippe aviaire est de retour en Europe.
La grippe aviaire est de retour en Europe. - LF / Canva
20 Minutes avec AFP

20 Minutes avec AFP

Mauvaise surprise de la part de nos voisins belges. Dans un élevage du nord-ouest de la Belgique, un foyer de grippe aviaire a été détecté, près de la frontière avec la France. Ce foyer a été décelé dans un élevage de Dixmude, en Flandre occidentale. « Afin d’éviter toute autre propagation du virus, et conformément aux législations européennes et belges, les volailles encore présentes sont euthanasiées », a déclaré l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) dans un communiqué.

« Une zone de protection de 3 km, ainsi qu’une zone de surveillance de 10 km, sont établies autour du foyer », a précisé l’agence belge.

Plusieurs foyers en Europe

Dans ces zones, des mesures de biosécurité strictes ont été imposées. Tous les détenteurs de volailles (y compris les particuliers et les éleveurs amateurs) ont notamment l’obligation de protéger leurs animaux.

Aucun oiseau sauvage infecté n’a été découvert en Belgique depuis deux mois et la dernière infection dans un élevage de volailles remontait à février. Mais « l’évolution des dernières semaines dans les pays voisins (…) où plusieurs foyers ont récemment été identifiés dans des élevages de volailles, montre que le virus circule toujours dans le nord-ouest de l’Europe », a expliqué l’Afsca.

Pas dangereux pour l’homme

Le caractère hautement pathogène de ce foyer de grippe aviaire, confirmé par un laboratoire, entraîne pour la Belgique la perte de son statut de « pays indemne ».

L’Influenza aviaire ou grippe aviaire est une maladie virale très contagieuse à laquelle toutes les espèces d’oiseaux sont sensibles. Il n’y a pas d’indication scientifique que ce virus soit également dangereux pour l’homme, a cependant rappelé l’agence belge dans son communiqué.

Sujets liés