20 Minutes : Actualités et infos en direct
TABACQuelles techniques pour ne jamais refumer quand on a arrêté la cigarette ?

Mois sans tabac : Comment ne jamais rallumer une cigarette de sa vie ?

TABACLe Mois sans tabac s’achève et l’une de nos journalistes a réussi ce défi. Avec la tabacologue Ketty Deléris, on vous explique les techniques pour ne jamais refumer de votre vie
Mois sans tabac : Comment ne jamais rallumer une cigarette de sa vie.
Suzana Nevenkic

Suzana Nevenkic

L'essentiel

  • C’est la fin du Mois sans tabac, et notre journaliste a réussi son défi. Pourtant le sevrage tabagique n’est pas encore terminé.
  • Il faudra encore un à deux mois pour surmonter ses dépendances physiques, comportementales et psychologiques liées à la cigarette.
  • La tabacologue et spécialiste des addictions, Ketty Deléris, nous donne, en vidéo, toutes les techniques pour ne jamais reprendre la cigarette de sa vie.

Que ce soit le prix des cigarettes qui augmentent sans cesse, le bénéfice sur votre santé ou l’envie de surmonter une addiction, vous avez peut-être, comme moi, participez au Mois sans tabac. Un challenge que je réussis aujourd’hui mais non sans difficulté. Pour arrêter de fumer à vie, j’ai demandé conseil à la tabacologue Ketty Deléris, autrice du livre J’arrête vraiment de fumer, aux éditions Marabout.

Premier conseil quand on réussit à arrêter la cigarette pendant un mois complet, on se félicite. Faites-vous plaisir avec un cadeau, une sortie ou une nouvelle coupe de cheveux, et pourquoi ne pas utiliser les économies réalisées pendant ce mois de novembre ? Pour ma part, je me suis offert une brosse à dents électrique, pour me motiver encore plus. Deuxième point à avoir en tête, le sevrage tabagique n’est pas encore fini après trente jours sans cigarette.

Comment combattre la dépendance à la cigarette ?

La dépendance physique dure entre deux et trois mois, « c’est le temps qu’il faut aux récepteurs nicotiniques pour revenir à un taux normal » détaille la spécialiste des addictions. « Il faut donc absolument continuer d’utiliser les substituts nicotiniques, que ce soit les patchs ou la cigarette électronique ». L’objectif est de diminuer graduellement la dose de nicotine pour arriver à zéro milligramme.

En même temps, il faut poursuivre ses efforts concernant la dépendance comportementale, ce sont les habitudes que l’on avait avec la cigarette, et la dépendance psychologique, les émotions gérées en fumant. Il s’agit de « la prévention des rechutes », c’est-à-dire le fait d'anticiper des situations à risque et de préparer des solutions en amont. La tabacologue Ketty Deléris nous alerte, entre autres, sur les fêtes de fin d’année propices à une récidive.

Pour avoir tous les conseils de la tabacologue, regardez la vidéo en tête de cet article. Et si, vous aussi, vous avez arrêté la cigarette, n’hésitez pas à m’écrire en commentaire pour partager vos conseils et astuces.

Sujets liés