20 Minutes : Actualités et infos en direct
contraceptifLe Japon teste la pilule du lendemain en vente libre

Le Japon teste la pilule du lendemain en vente libre

contraceptifAprès avoir payé entre 43 à 55 euros, les femmes doivent ingérer le médicament devant le pharmacien
La pilule contraceptive est disponible dans 145 pharmacies de l'archipel.
La pilule contraceptive est disponible dans 145 pharmacies de l'archipel. - Chris Martin Bahr / Rex/REX/SIPA / SIPA
20 Minutes avec agences

20 Minutes avec agences

Un petit pas jugé par certains trop limité. Le Japon a débuté ce mardi à titre expérimental la mise en vente libre de pilules contraceptives du lendemain habituellement soumises à une prescription médicale dans le pays. Dans le cadre de ce projet pilote, la pilule contraceptive d’urgence, qui peut prévenir une grossesse dans les 72 heures suivant un rapport sexuel mais dont l’efficacité diminue avec le temps, est disponible dans 145 pharmacies à travers le pays, selon l’Association pharmaceutique japonaise (JPA).

Avoir plus de 16 ans

Les associations de défense des droits humains critiquent de longue date le fait que les contraceptifs d’urgence ne soient disponibles au Japon que sur présentation d’une ordonnance, obtenue uniquement en se rendant chez un médecin. Selon les militants, cela peut décourager de nombreuses femmes, notamment les victimes de viol ou les adolescentes, de tenter de se procurer la pilule du lendemain, y compris pour des raisons pratiques, de nombreux cabinets étant fermés le soir et le week-end.

Dans le cadre de cette expérimentation japonaise, qui doit durer jusqu’à la fin mars, les femmes souhaitant se procurer ce moyen de contraception, vendu entre 7.000 et 9.000 yens (de 43 à 55 euros), devront présenter une pièce d’identité et ingérer le médicament devant un pharmacien, précise le site de la JPA. L’âge minimum est fixé à 16 ans et les moins de 18 ans devront être accompagnées d’un parent ou d’un tuteur, selon la même source. Des militants du projet citoyen « Contraception d’urgence en pharmacie » ont cependant jugé que l’essai était mené à une échelle trop réduite, ne concernant selon ses calculs que « 0,2 % des 60.000 pharmacies que compte le Japon ».

En vente libre dans 90 pays

Le consentement parental obligatoire pour les mineures est aussi un obstacle de taille, selon Asuka Someya, l’une des membres du collectif. « Nombreuses sont celles qui disent ne pas pouvoir parler à leurs parents d’une éventuelle grossesse. Ce sera difficile si elles doivent parler de leurs expériences sexuelles », a-t-elle jugé. « Nous avons à nouveau demandé au ministère de la Santé de rendre la pilule entièrement et rapidement disponible dans les pharmacies » sans restrictions, a-t-elle ajouté.

Cette expérimentation a été décidée à la suite d’une enquête du ministère japonais de la Santé cette année, au cours de laquelle 97 % des 46.000 personnes interrogées se sont prononcées en faveur de cette mesure. La pilule du lendemain est disponible en vente libre dans quelque 90 pays dans le monde, selon le ministère. L’Organisation mondiale de la santé estime, sur son site Internet, que la contraception d’urgence « devrait être systématiquement incluse dans tous les programmes nationaux de planification familiale ».

Sujets liés