20 Minutes : Actualités et infos en direct
CHALEURSport, épilation, vêtements… Comment soulager des jambes lourdes ?

Jambes lourdes, comment les soulager ?

CHALEURL’insuffisance veineuse touche près de la moitié des femmes et un quart des hommes, selon une étude de l’Ifop réalisée en 2020
Aïe. J'ai mal.
Aïe. J'ai mal.  - Canva / Canva
Lise Abou Mansour

Lise Abou Mansour

L'essentiel

  • L’insuffisance veineuse touche près de la moitié des femmes et un quart des hommes, selon une étude de l’Ifop réalisée en 2020.
  • La sensation de lourdeur dans les jambes s’explique par une stagnation du sang dans les veines liée à un mauvais retour veineux vers le cœur.
  • Activité physique, accoutrement, épilation… Des gestes simples permettent de diminuer les symptômes.

Vous l’avez forcément déjà constaté. Après une longue exposition ou une après-midi shopping, vous rentrez chez vous les jambes lourdes et douloureuses. Vous avez l’impression d’avoir couru un marathon alors que votre podomètre affiche péniblement 6.000 pas. Et si vous êtes coiffeur, caissier ou routier, cette sensation vous est sûrement plus que familière. Mais pas de panique. Des gestes simples permettent de soulager ces douleurs.

La sensation de lourdeur dans les jambes s’explique par une stagnation du sang dans les veines liée à un mauvais retour veineux vers le cœur. « Lorsque l’on marche, le muscle se contracte et comprime la veine, ce qui pousse le sang de la veine vers le cœur, explique Jean-Dominique Allart, médecin vasculaire et vice-président de la Société française de phlébologie. Quand on est statique, le système veineux ne se vidange pas et c’est ce qui donne mal aux jambes. »

Eviter les vêtements serrés

L’insuffisance veineuse touche près de la moitié des femmes et un quart des hommes, selon une étude de l’Ifop réalisée en 2020. Et contrairement aux idées reçues, les personnes âgées ne sont pas les seules concernées. 20 % des 18-39 ans souffrent de jambes lourdes, gonflées et/ou douloureuses. « Les lourdeurs de jambes ne sont pas graves, tient à rassurer d’emblée Jean-Charles Benzimra, phlébologue et angiologue. Elles traduisent souvent une insuffisance du réseau veineux superficiel, c’est-à-dire des varices » ou « un surpoids et une sédentarité » ajoute Jean-Dominique Allart.

De nombreux facteurs aggravent le phénomène de jambes lourdes. En premier lieu : la chaleur. L’exposition prolongée au soleil est donc à proscrire. Les aficionados des saunas et hammam devront aussi y aller mollo cet été car « cela relâche la paroi des veines et conduit à faire stagner le sang dans le système veineux superficiel. » L’épilation à la cire chaude n’est pas non plus recommandée car elle dilate les veines superficielles.

Niveau accoutrement, il est préférable de porter des vêtements amples plutôt que des pantalons slims et autres habits serrés. S’il est déconseillé de marcher avec des compensées ou des talons aiguilles, les chaussures plates sont également à éviter. « L’idéal, c’est de marcher avec un talon de 2 à 4 centimètres environ », explique Jean-Charles Benzimra. Niveau position, exit les jambes croisées trop longtemps qui « coupent le système veineux ».

Privilégier le mouvement

L’activité physique a également un rôle à jouer. « Il faut éviter les stations debout prolongées et les stations assises prolongées », prévient le phlébologue. Pas facile pour certaines professions, contraintes de piétiner toute la journée. Quelques minutes de marche permettront déjà de favoriser la circulation sanguine. Prendre une douche froide en revenant chez soi le soir peut être judicieux car cela permet aux veines de se contracter grâce à l’effet du froid. Moins évident à mettre en place si vous dormez à deux (et que vous avez un compagnon peu ouvert au compromis) : mettre des cales sous les deux pieds inférieurs du lit pour surélever vos jambes.

« L’utilisation de bas et de collants de contention ainsi que de gels décongestionnants pour masser les jambes de bas en haut peut également aider », ajoute le médecin. Consulter un professionnel, comme un kinésithérapeute, pour recevoir un drainage lymphatique manuel peut s’avérer bénéfique. Pour les cas les plus invalidants, le médecin pourra prescrire des médicaments toniques veineux.

Une consultation en cas de varices

Tous ces conseils valent surtout pour les personnes ayant une insuffisance veineuse fonctionnelle, c’est-à-dire non liée à des problèmes de varices. Mais si la veine devient épaisse et ramifiée en étoile, il ne faut pas tarder à consulter un phlébologue, même en l’absence de douleur. « Si on ne traite pas la varice tout de suite, cela va obligatoirement se dégrader », assure Jean-Dominique Allart. Le médecin choisira alors entre scléroser la veine malade ou effectuer une occlusion thermique. Des opérations rapides qui se font sous anesthésie locale.

Attention toutefois à ne pas minimiser vos symptômes. Si une seule jambe est atteinte, qu’elle est enflée, chaude et rouge et que la douleur devient aiguë, il est conseillé de consulter sans délai un médecin. Il pourrait s’agir d’une phlébite.

Sujets liés