Landes : Surveillance renforcée après le décès d’un enfant de trois ans d’une infection bactérienne

sante L’Agence régionale de santé a lancé plusieurs actions pour informer de ce cas d’infection au streptocoque A

E.P.
Un hôpital. Illustration
Un hôpital. Illustration — STEPHANE LEMOUTON-POOL

Lundi 28 novembre, un enfant de trois ans est décédé « des suites d’une infection invasive au streptocoque A, la bactérie responsable de l’angine », révèle France Bleu Gascogne, ce vendredi. L’enfant a d’abord été pris en charge à l’hôpital de Dax, avant d’être transféré au CHU de Bordeaux. Le média local explique que deux autres enfants auraient été contaminés par cette bactérie, dont l’un de la même fratrie que l’enfant décédé. Ils sont hospitalisés dans un état grave au CHU de Bordeaux.

Des actions pour éviter des contagions

Contactée par 20 Minutes, l’Agence régionale de santé (ARS) indique qu’un recensement du nombre de cas est en cours et que les professionnels (médecins et pharmaciens) du territoire concerné ont été avertis. Un courrier d’information a aussi été transmis aux parents d’élèves des écoles concernées. A ce stade, il n’y a pas de traitement prophylactique (préventif) pour les élèves, uniquement pour les personnes de la famille qui ont été en contact avec les enfants infectés. Au niveau national, alors que le nombre cas est en augmentation depuis le mois de septembre, une réunion est en cours au ministère avec Santé publique France et le Centre national de référence. « Toutes les mesures sont mises en œuvre pour circonscrire le caractère contagieux », assure l’ARS.