Comment bien préparer sa peau au soleil?

SANTE 20minutes.fr vous aide à faire le choix parmi toutes les techniques existantes...

Corentin Chauvel
— 
TRAVERS / SIPA

C'est le printemps, les beaux jours reviennent, le soleil aussi. Si l'immédiate envie de vous y exposer est compréhensible, il ne faut pas non plus se montrer trop insouciant. 20minutes.fr a consulté le docteur Paul Young, dermatologue à Rouen, pour vous donner les meilleurs conseils à suivre pour offrir à votre peau le meilleur teint sans aucun risque.

Les U.V., c'est mal
Si certains pensent que quelques séances d'U.V. au préalable leur permettront d'aborder le retour du soleil de manière plus confortable, la réponse de Paul Young est radicale: «C'est un "non" rigide». Le dermatologue met en avant une recommandation de l'OMS (Organisation mondiale de la santé) de juillet 2009 indiquant que l'utilisation de cabines U.V. présente des risques de cancers.

«On peut faire quelques séances dans des circonstances exceptionnelles, mais il est dangereux de préparer sa peau avec des  U.V. artificiels», prévient ainsi Paul Young, qui compare les risques encourus à ceux du tabac.

Gélules solaires, autobronzants, c'est inefficace
Si ces gadgets, bourrés au béta-carotène, aident effectivement à obtenir un «hâle un peu orangé», le dermatologue n'en est pas vraiment un amateur: «Ces produits n'offrent aucune protection contre les coups de soleil».

Même chose pour le régime de carotte. Vous souhaitez voir les véritables effets du légume sur votre teint? «Mangez-en 1,5 kg par jour et vous deviendrez orange», s'amuse Paul Young.

Crèmes hydratantes et exfoliation, c'est inutile
Hydrater sa peau, c'est bien, mais cela ne présente concrètement «aucun intérêt» en termes de protection selon le dermatologue. L'exfoliation présente l'avantage, en ôtant les peaux mortes, de permettre une meilleure pénétration des rayons ultraviolets. Sauf que la peau perd alors un filtre protecteur et se trouve inévitablement exposée davantage aux dangers du soleil.

Une exposition progressive, c'est la meilleure solution
Pour Paul Young, pas besoin de produits superflus pour s'offrir un joli teint, l'idéal, c'est de «bronzer petit à petit car l'ennemi, c'est le coup de soleil». Vingt à trente minutes suffisent à le provoquer, surtout sur les peaux les plus fragiles ou les moins habituées au soleil.

«Dix minutes d'exposition par jour, sur les bras ou le visage, suffisent déjà à faire le plein de vitamine D», ajoute le dermatologue, qui n'est pas contre une exposition prolongée, mais avec l'utilisation d'une crème solaire, renouvelée toutes les heures.

Cependant, l'été n'est pas encore là non plus et «actuellement, on ne risque pas grand chose», précise Paul Young. Alors c'est le moment de profiter, de manière naturelle, des bienfaits du soleil printanier avant que celui de l'été ne pointe le bout de son nez.

Et vous, comment préparez-vous votre peau au soleil? Donnez-nous vos trucs pour bronzer sans danger dans les commentaires ci-dessous.