Côtes-d’Armor : Une suspicion de grippe aviaire entraîne des mesures de précaution

ARRETE PREFECTORAL Six communes sont concernées, intégralement ou en partie

20 Minutes avec agence
Certaines des règles concernent les œufs pondus dans les exploitations concernées. Photo d'illustration.
Certaines des règles concernent les œufs pondus dans les exploitations concernées. Photo d'illustration. — artellliii72 / Pixabay

Une zone de contrôle temporaire a été mise en place autour d’un élevage de volailles de Mérillac (Côtes-d’Armor) par la préfecture du Département. La décision annoncée ce mercredi par les autorités locales fait suite à une suspicion de grippe aviaire au sein de l’exploitation ; explique Ouest-France. Des vérifications seront effectuées dans un rayon de 10 km autour du site.

La zone regroupe l’intégralité des territoires des communes d’Éréac, de Mérillac, de Saint-Launeuc et de Saint-Vran (Côtes-d’Armor). Des secteurs de Mené et de Merdrignac (Côtes-d’Armor) sont eux aussi concernés. Les exploitations aviaires situées à l’intérieur du périmètre sont soumises à des règles strictes détaillées dans l’arrêté préfectoral.

Les œufs qui y sont produits ne doivent pas être sortis des élevages. Il est également interdit de faire entrer ou sortir des lieux tous les types d’oiseaux captifs, y compris les volailles. Les regroupements d’oiseaux venus des fermes, par exemple les foires ou les marchés, sont eux aussi proscrits.