Contraception: Roselyne Bachelot veut «mettre le paquet»

SANTE La ministre de la Santé s'est dite frappée «que deux tiers des filles de 3e pensent qu'on ne peut pas tomber enceinte lors du premier rapport sexuel»...

B.D. avec agence

— 

A.REAU / SIPA

La ministre de la Santé Roselyne Bachelot annonce son intention de «mettre le paquet sur l'information en milieu scolaire» en matière d'éducation à la sexualité pour faire reculer le nombre de grossesses chez les mineures, dans un entretien publié ce mardi dans Le Parisien.

Avant la remise mardi du rapport de Claire Aubin et Daniel Jourdain-Meyer sur l'état des lieux de la contraception et de l'avortement en France, Roselyne Bachelot se dit «frappée d'apprendre que deux tiers des filles de 3e pensent encore qu'on ne peut pas tomber enceinte lors du premier rapport sexuel».

Manque d’information


Avec «Luc Chatel, ministre de l'Education, nous allons mettre le paquet sur l'information en milieu scolaire» insiste la ministre, soulignant qu'il y a «un réel manque d'information et d'éducation à la sexualité des plus jeunes».

La ministre de la Santé relève également que «50% des IVG sont pratiqués chez des femmes qui sont sous contraception, pilule ou stérilet».