Les accidents sexuels: le choc allergique au sperme

SEA SEX AND FAIL Quand semence rime avec urgences...

Julien Ménielle

— 

Des préservatifs.
Des préservatifs. — REUTERS

C'est un crève-coeur, pour l'allergique à l'iode, de renoncer aux fruits de mer. Et quel supplice, pour ceux qui ne supportent pas les poils de chat, de devoir se séparer de leur animal préféré. Du coup, on préfère ne pas penser à l'allergie au sperme. Mais quand la situation dégénère et se termine en réanimation, plus question de se voiler la face.

Oedème de la vulve et démangeaisons

«Le phénomène est sous-évalué, et les formes minimes passent souvent pour de petites infections», raconte le Dr Pascale Mathelier-Fusade. Il est vrai que les symptômes sont trompeurs: «une réaction locale, avec un oedème de la vulve et des démangeaisons», décrit l'allergologue.

Pourtant, le diagnostic n'est pas difficile à poser, puisque les signes apparaissent immédiatement après l'éjaculation. «Le rapprochement est donc vite fait», poursuit la spécialiste. Et le tout disparaît spontanément en une heure, dans la plupart des cas...

Transportée en réanimation pour un état de choc anaphylactique

Mais parfois, la petite gêne vire au drame. Pascale Mathelier-Fusade explique que «cela peut aller jusqu'à l'urticaire, la crise d'asthme, voire l'oedème généralisé». Une de ses patientes, âgée de soixante ans, a même eu une réaction tellement forte que le Samu a dû intervenir.

«Elle était pourtant mariée depuis quarante ans au même homme», rapporte le médecin, coupant court à toute insinuation. Elle assure en effet que ni l'adultère ni les partenaires multiples ne sont des facteurs favorisant l'allergie.

Suffocante, la patiente a été transportée en réanimation, et traitée pour un état de choc anaphylactique. «Il n'y a jamais eu de cas mortel», rassure l'allergologue, qui précise par ailleurs que le cas de la sexagénaire est rarissime. Aussi, une fois tirée d'affaire, cette dernière a-t-elle pu envisager un traitement.

Injections sous-cutanées de sperme dilué

Deux solutions s'offraient à elle: éviter le contact avec l'allergène, ou tenter la désensibilisation. En effet, selon la technique utilisée pour les pollens, il est possible d'injecter sous la peau de petites quantités de sperme dilué. A moins de préférer l'instillation vaginale.

La dame, elle, a choisi: elle a opté pour le préservatif. Après avoir apprivoisé l'objet, elle n'a plus jamais connu d'accident. Son mari, lui, va bien. «A ma connaissance, ce type d'allergie ne touche que les femmes», assure le Dr Mathelier-Fusade. Et le brave homme semble bien tolérer le latex.

>>> Retrouvez notre petite anthologie du sexe qui fait mal.