Covid-19 : Face à la septième vague, le gouvernement appelle à remettre le masque dans les transports

EPIDEMIE Jusqu’à présent, il s’agit de « recommandations », sans obligation

M.d.F. avec AFP
— 
Le masque est de nouveau recommandé dans les transports en commun
Le masque est de nouveau recommandé dans les transports en commun — SYSPEO/SIPA

L’été 2022 va-t-il sonner le grand retour du masque ? Alors que plus de 147.000 cas ont été comptabilisés mardi soir par Santé publique France, la Première ministre Elisabeth Borne a demandé dans la foulée aux préfets et autorités sanitaires d’encourager le port du masque « dans les lieux de promiscuité » et « espaces clos », notamment « les transports en commun ». Jusqu’à présent, il s’agit de « recommandations », sans obligation.

Brigitte Bourguignon, encore ministre de la Santé, avait déjà demandé lundi aux Français de remettre le masque dans les transports, qui n’est plus obligatoire depuis le 16 mai, « par civisme ». Elisabeth Borne a aussi appelé à « amplifier les messages de prévention », comme « aérer régulièrement les espaces clos », « se tester dès les premiers symptômes et s’isoler immédiatement en cas de positivité ».

Pour l’instant par « sens civique », après par obligation ?

Mercredi, à l’aube des premiers départs en vacances, le PDG de la SNCF Jean-Pierre Farandou a embrayé, appelant les voyageurs à porter de nouveau le masque dans les gares et les trains, par « sens civique ». « Il faut protéger nos personnels, il faut protéger nos voyageurs », a-t-il lancé.

Pour l’infectiologue Gilles Pialoux, chef de service à l’hôpital Tenon (Paris), il s’agit d’une « mesure d’attente par rapport à des mesures de contrainte de masse ». « On aurait dû utiliser ce temps de calme relatif pour instaurer des messages de prévention qui dépassent le cadre du masque », a-t-il regretté mercredi sur Franceinfo.

Ce fort rebond de contaminations (54 % de plus qu’il y a une semaine et au plus haut niveau depuis fin avril) est lié à l’apparition de nouveaux sous-variants d’Omicron​ particulièrement contagieux et capables de contourner les défenses immunitaires.