Pieds froids, mains glacées : Faut-il s’inquiéter de ce phénomène (et comment le prévenir) ?

GLAGLA Découvrez, chaque jour, une analyse de notre partenaire The Conversation. Ce jeudi, des universitaires nous éclairent sur ce trouble qui cible (parfois) nos extrémités

20 Minutes avec The Conversation
— 
Le plus souvent, avoir les mains froides est désagréable mais sans conséquences
Le plus souvent, avoir les mains froides est désagréable mais sans conséquences — Mariia Boiko / Shutterstock (via The Conversation)
  • La sensation de froid aux mains et/ou aux pieds n’est pas alarmante dans des circonstances normales, selon notre partenaire The Conversation.
  • Mais ce phénomène peut parfois entraîner des ongles cassants, une peau sèche ou craquelée, une décoloration de la peau, une sensation de picotement ou d’engourdissement… ou pire.
  • Cette analyse a été menée par Christian Moro, professeur agrégé de sciences et médecine, et Charlotte Phelps, doctorante (tous deux à l’Université Bond, en Australie).

Vous, ou l’une de vos connaissances vous plaignez souvent d’avoir constamment les mains et les pieds froids ? Dans la plupart des cas, ce n’est pas un problème. C’est simplement dû aux mécanismes que notre corps emploie pour maintenir et réguler sa température.

Pour notre corps, le sang est une fantastique réserve de chaleur : en le détournant vers la peau, il permet que la chaleur qui y est engrangée soit transférée vers l’extérieur, ce qui va contribuer à nous rafraîchir. C’est pourquoi, par journée chaude, notre teint peut être plus rouge.

À l’inverse, lorsque nous avons froid, les vaisseaux sanguins de notre peau se rétrécissent et le sang est moins acheminé vers la périphérie. Moins de sang signifie moins de chaleur qui est conservée par le corps, et ce phénomène est particulièrement visible au niveau de nos extrémités – mains et pieds notamment.

Il s’agit donc d’un processus normal, qui montre que notre corps fait son travail de maintien d’une température interne normale et de protection de nos organes.

Normalement, cette sensation n’est que temporaire… Mais si une personne a toujours les mains et les pieds froids, même lorsque son corps est assez chaud, cela peut être un signe que quelque chose d’autre y contribue.

Le syndrome des pieds froids est souvent difficile à supporter... pour votre partenaire
Le syndrome des pieds froids est souvent difficile à supporter... pour votre partenaire - Shutterstock (via The Conversation)

​Quelles autres causes possibles ?

Tout ce qui provoque un rétrécissement des vaisseaux sanguins peut avoir un impact sur la sensation de chaleur (ou de froid, en l’occurrence) aux extrémités.

Cela peut être dû à des causes telles que le phénomène – ou maladie – de Raynaud, dans lequel certains vaisseaux sanguins allant aux extrémités se rétrécissent temporairement.

Les personnes atteintes du phénomène de Raynaud présentent généralement lors de la crise un ou des doigts (ou juste une phalange) très blancs, froids et insensibles ; parfois les orteils, nez ou oreilles peuvent être touchés. Le trouble de la circulation peut durer quelques minutes ou quelques heures.

Le plus souvent, les symptômes de la maladie de Raynaud se déclarent sans cause clairement identifiée (ils peuvent être déclenchés par le froid, un stress…). Mais cette maladie peut aussi être, dans 10 % des cas environ, le résultat de causes sous-jacentes plus graves, comme une déficience immunitaire ou une hypertension artérielle.

Le phénomène de Raynaud touche principalement les mains. Il peut affecter plusieurs doigts ou juste une phalange
Le phénomène de Raynaud touche principalement les mains. Il peut affecter plusieurs doigts ou juste une phalange - Shutterstock (via The Conversation)

D’autres facteurs peuvent également être à l’origine de mains anormalement froides : de façon générale, tout ce qui empêche le sang de bien circuler dans les vaisseaux peut entraîner des extrémités plus froides.

Par exemple, les personnes souffrant d’un diabète non contrôlé ont plus de chances de voir des dépôts graisseux se former à l’intérieur des vaisseaux sanguins, les rendant étroits et durs et, ce faisant, y limitant la circulation.

Un traumatisme ou une lésion tissulaire peut également entraîner une diminution de la circulation sanguine dans la zone concernée. Si une personne a subi une opération de la main ou du bras, ou si elle s’est blessée dans le passé, cela peut avoir un impact sur la sensation de chaleur des extrémités.

Une autre cause possible est l’anémie, qui peut entraver le transport du sang riche en oxygène dans le corps et entraîner des mains et des pieds froids.

Le tabagisme peut également être à l’origine d’un cas de doigts et d’orteils glacés. La nicotine provoque en effet un rétrécissement des vaisseaux sanguins et y réduit par conséquent le flux.

Il existe de nombreuses astuces pour se réchauffer mains et pieds
Il existe de nombreuses astuces pour se réchauffer mains et pieds - Christian Moro (via The Conversation)

​Quand est-ce un problème ?

Dans des circonstances normales, les mains et les pieds froids ne sont pas inquiétants. Mais n’oubliez pas que cela est dû à une diminution de l’apport sanguin aux extrémités : au fil du temps, si le phénomène est régulier, cela peut entraîner des ongles cassants, une peau sèche ou craquelée, une décoloration de la peau et une sensation de picotement ou d’engourdissement dans ces zones.

Ces régions peuvent également être moins sensibles au froid, et il peut même devenir assez douloureux d’utiliser vos doigts ou vos pieds lorsqu’ils sont glacés.

Un apport sanguin réduit peut encore rendre les mains et les pieds plus lents à guérir en cas de blessure, ce qui peut permettre aux infections de persister et de se développer.

Avec le temps, la limitation du flux sanguin peut également endommager les nerfs. L’impact sur les nerfs, ainsi que les risques accrus d’infection, peuvent, dans les pires des cas, nécessiter des amputations.

Si des mains et des pieds constamment froids vous inquiètent, il est toujours bon d’en parler à votre médecin de famille.

​Que faire pour ne pas en arriver à de telles extrémités ?

Si vous commencez à ressentir un refroidissement temporaire dans vos extrémités, restez-en à l’essentiel… Vous pouvez :

  • Enfiler une paire de chaussettes épaisses. Cette simple astuce peut également être bénéfique pour passer une bonne nuit, car les recherches montrent que le réchauffement des pieds peut améliorer la qualité du sommeil.
  • Porter des gants ou des moufles.
  • Lavez vos mains à l’eau chaude et séchez-les immédiatement.
  • Évitez les changements brusques de température en portant plusieurs couches de vêtements chauds pour maintenir votre température centrale.
  • Évitez autant que possible les pièces climatisées et installez-vous confortablement au soleil pendant la journée.
     
En cas de sensation de froid à vos extrémités, tenez-vous en aux fondamentaux pour les réchauffer
En cas de sensation de froid à vos extrémités, tenez-vous en aux fondamentaux pour les réchauffer - Shutterstock (via The Conversation)

Sur le long terme, l’amélioration de la circulation sanguine est essentielle. Elle permet de réchauffer vos mains et pieds, tout en veillant à ce que le corps pompe efficacement le sang et le fasse arriver sans encombre là où il doit aller.

Vous pouvez y parvenir en faisant de l’exercice quotidien, en bougeant à intervalles réguliers pendant la journée et en étirant vos bras et vos jambes. Et, bien sûr, en maintenant une alimentation saine.

Ainsi, même si vous avez un coup de froid passager, vous retrouverez votre chaleur en un rien de temps !

Cette analyse a été rédigée par Christian Moro, professeur agrégé de sciences et médecine, et Charlotte Phelps, doctorante (tous deux à l’Université Bond de Gold Coast, en Australie).
L’article original a été traduit (de l’anglais) puis publié sur le site de The Conversation.