Variole du singe : L'épidémie n'est pas une urgence sanitaire mondiale pour le moment, selon l'OMS

VIRUS La multiplication des cas est très inquiétante

20 Minutes avec AFP
— 
La variole du singe provoque notamment des éruptions cutanées très douloureuses. (illustration)
La variole du singe provoque notamment des éruptions cutanées très douloureuses. (illustration) — /AP/SIPA

Le chef de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a estimé ce samedi que la flambée mondiale de variole du singe était une menace sanitaire dont l’évolution était très inquiétante, sans atteindre pour le moment le stade d’une urgence sanitaire mondiale.

« Pour le moment, l’événement ne constitue pas une urgence de santé publique de portée internationale, qui est le niveau d’alerte le plus élevé de l’OMS », a déclaré le directeur général de cette agence de l’ONU, Tedros Adhanom Ghebreyesus, dans un communiqué diffusé après une réunion d’experts sur la question.