Covid-19 : Les chiens détectent le virus aussi bien que les tests PCR, selon une étude

DEPISTAGE Ces tests canins, non invasifs, pourraient devenir une nouvelle manière de détecter la présence du virus

20 Minutes avec agence
L'odorat des chiens est bien plus développé que celui des humains (illustration)
L'odorat des chiens est bien plus développé que celui des humains (illustration) — PaelmerPhotoArts/Creative Commons/Pixabay.

Une étude menée par des chercheurs français de l’AP-HP, publiée ce mercredi dans la revue PLOS One, prouve que le flair des chiens pourrait aider à détecter le Covid-19. Et ce, aussi efficacement qu’un test PCR, rapporte BFMTV.

« Nos résultats montrent l’excellente sensibilité de la détection du SARS-CoV 2 par les chiens », ont déclaré les chercheurs, qui ont travaillé avec l’école vétérinaire de Maisons-Alfort (Val-de-Marne). L’étude a en effet abouti à une pertinence à 97 % de la détection des personnes positives au coronavirus, et même 100 % pour les personnes asymptomatiques.


Une alternative aux PCR ?

L’étude s’est basée sur 335 personnes, dont 109 atteintes du Covid-19 (78 symptomatiques et 31 asymptomatiques). Des échantillons de sueur ont été prélevés sur les participants, recueillis sur des compresses que les chiens ont ensuite reniflées. Chaque échantillon a été senti par au moins deux chiens. Un échantillon était considéré comme positif par les chercheurs quand les deux chiens s’arrêtaient dessus, et négatif dans le cas inverse. Si le chien semblait alerté par l’échantillon mais ne s’asseyait pas « immédiatement » devant, le test était alors considéré comme positif aussi.

Ces tests canins pourraient devenir une réelle alternative aux classiques et très invasifs tests PCR. Ils pourraient de plus donner un résultat plus rapidement. Quoi qu’il en soit, ces tests devraient être confirmés par les tests RT-PCR, surtout en ce qui concerne le dépistage des variants.