Martinique : Manifestation pour dénoncer l’absence de sanctions dans le dossier du chlordécone

SCANDALE SANITAIRE Le non-lieu redouté ne passe pas

20 Minutes avec agence
— 
Une cinquantaine d'associations ont appelé à manifester ce samedi au Lamentin (Martinique). Photo d'illustration.
Une cinquantaine d'associations ont appelé à manifester ce samedi au Lamentin (Martinique). Photo d'illustration. — PureStock/SIPA

Une manifestation a été organisée ce samedi au Lamentin (Martinique) pour protester contre le non-lieu qui devrait être prononcé dans le dossier du chlordécone. Ce pesticide dont les caractéristiques toxiques et cancérigènes étaient connues a pourtant été autorisé et largement utilisé sur les bananiers du département. Le produit a causé une pollution des sols et des eaux.

Les maires mobilisés

Une cinquantaine d’organisations ont participé à la marche, indique La Première. Baptisée « Justice et Réparation », la manifestation a reçu la bénédiction de l’Association des maires de Martinique. Le président a dit soutenir « toutes les initiatives pacifiques qui permettront de faire émerger la vérité sur des actes odieux ayant conduit à l’empoisonnement des Martiniquais et de leurs terres ».

Aucune mise en examen n’avait été décidée après 15 ans d’enquête en Martinique suite à une plainte déposée en 2006, a dénoncé le secrétaire général du syndicat CDMT Philippe Pierre-Charles. Le représentant a également estimé que « Le délai est à lui seul un scandale ».