Sida : Une femme guérit de la maladie grâce à un nouveau traitement

RECHERCHE Des scientifiques américains ont annoncé qu’une patiente atteinte de leucémie avait guéri du sida après avoir reçu des cellules souches de sang de cordon ombilical

20 Minutes avec Agence
Le ruban rouge, symbole de la lutte contre le Sida
Le ruban rouge, symbole de la lutte contre le Sida — Alvaro Barrientos/AP/SIPA

Elle est devenue la troisième personne et la première femme dans le monde à guérir du sida. Comme l’ont annoncé des scientifiques américains mardi lors d’une conférence organisée à Denver, cette patiente soignée à New York aurait bénéficié d’une nouvelle méthode de greffe de cellules souches issues de sang de cordon ombilical, rapporte The New York Times.

D’autres patients devraient bénéficier de cette procédure

Selon les informations du Point, cette femme avait appris en 2013 qu’elle était victime du sida. Quatre ans après, les médecins lui ont diagnostiqué une leucémie. Greffée des cellules souches venant d’un donneur porteur d’une mutation génétique permettant de bloquer l’entrée du virus du sida, la patiente en rémission de sa leucémie a cessé de prendre ses traitements antirétroviraux contre le VIH, 37 mois plus tard.

Ses tests sanguins ne révélaient aucune trace du virus un peu plus d’un an après la suspension de son traitement, précise The New York Times. D’après les informations du média américain, une cinquantaine de patients soignés aux États-Unis pourraient bénéficier de cette procédure chaque année.