Yvelines : Un partenariat entre les Restos du cœur et l’Assurance maladie pour aider les plus démunis

SOLIDARITE Dans les Yvelines, les Restos du cœur et l’assurance maladie ont signé un accord-cadre pour une meilleure prise en charge des bénéficiaires

20 Minutes avec agence
Un entrepôt des Restos du cœur.
Un entrepôt des Restos du cœur. — Frederic Scheiber / 20 Minutes

Après avoir distribué plus de 2 millions de repas en 2021, les Restos du cœur souhaitent désormais mettre l’accent sur l’accès au soin des bénéficiaires. Dans ce cadre, l’association a signé une convention nationale avec la Caisse primaire d’assurance maladie ( CPAM) locale et la Caisse régionale d’assurance maladie d’Île-de-France (Cramif), comme le rapporte  Le Parisien ce jeudi.

Un accord avec la CAF le 15 mars

Dans les Yvelines, le partenariat était déjà acté en pratique. Selon nos confrères, 30 % des 1,4 million d’assurés présents sur le département renonceraient à des soins pour raisons économiques ou personnelles. L’objectif poursuivi par l’antenne locale de l’association est de toucher un quart des 5.500 familles qu’elle accompagne.

Une fois formés, les bénévoles doivent identifier les personnes et transmettre à la CPAM une série de signalements afin d’aider les bénéficiaires à trouver une mutuelle ou une complémentaire santé solidaire. Dans les Yvelines, les Restos du cœur ont rendez-vous le 15 mars avec la CAF (Caisse d’allocations familiales) pour signer une convention similaire.