Affaire Orpea : Vous avez pris votre parent dépendant chez vous pour lui éviter l’Ehpad ? Racontez-nous

VOUS TEMOIGNEZ Quand elles en ont la possibilité, certaines familles font le choix de prendre à la maison un parent dépendant pour lui éviter l’Ehpad

A.B.
Pour leur éviter l'Ehpad, certaines familles font le choix d'accueillir leur parent âgé à la maison.
Pour leur éviter l'Ehpad, certaines familles font le choix d'accueillir leur parent âgé à la maison. — sabinevanerp / Pixabay
  • La sortie du livre « Les fossoyeurs », qui a révélé le scandale des Ehpad Orpea, la parole se libère progressivement sur les dysfonctionnements qui peuvent se produire dans ces établissements accueillant des personnes âgées dépendantes.
  • Ces dernières années, les Ehpad sont régulièrement mis en cause pour leur gestion basée sur la quête de rentabilité et le manque chronique de moyens humains et matériels, au détriment du bien-être des résidents.
  • Face à ce constat, certaines familles font le choix de prendre leur parent dépendant à la maison pour lui éviter l’Ehpad.

Pas plus de trois couches par jour. Des repas de piètre qualité gustative et nutritionnelle. Des toilettes effectuées montre en main. Si depuis des années, le manque de moyens humains et matériels chronique dans les Ehpad est régulièrement dénoncé, la publication du livre enquête Les fossoyeurs, qui a révélé l’affaire des  Ehpad du groupe Orpea, est venue ternir un peu plus l’image de ces établissements accueillant nos aînés. Des personnes âgées dépendantes dont le bien-être a été rogné sur l’autel de la rentabilité. Face à ce constat, certains organisent toute une prise en charge adaptée pour favoriser  le maintien à domicile de leur parent âgé. Mais quand une perte d’autonomie trop importante rend cette option impossible, certains font le choix de prendre leur parent à la maison pour leur éviter l’Ehpad.

Est-ce votre cas ? Vous avez fait le choix d’accueillir votre parent âgé chez vous (s’agit-il de votre mère, père ou autre ?) ? Comment avez-vous organisé cet hébergement ? Aviez-vous une chambre et la capacité logistique et financière pour cet accueil ? Avez-vous bénéficié d’une aide pour réaliser d’éventuels aménagements nécessaires ? Quel est le degré de perte d’autonomie de votre parent et avez-vous facilement pu mettre en place un parcours de soins à domicile adapté (aide-soignant, aide ménagère, infirmière, etc.) ? Travaillez-vous encore ? Comment vous organisez-vous avec vos proches au moment des vacances ou si vous devez vous absenter ? Comment votre famille et votre parent vivent-ils ce quotidien partagé ? Racontez-nous.