Covid-19 : Les personnes immunodéprimées vont recevoir des masques FFP2 gratuits sur ordonnance médicale

SOULAGEMENT Elles auront le droit à 20 masques pour deux semaines ou 50 masques pour cinq semaines

X.R. avec AFP
— 
Le masque FFP2 est bien plus filtrant que le masque chirurgical.
Le masque FFP2 est bien plus filtrant que le masque chirurgical. — Mourad ALLILI/SIPA

Un arrêté synonyme de vie qui repart, dans une crise du coronavirus qui ressemble à «   un jour sans fin » depuis un premier  confinement qui ne s’est jamais vraiment arrêté. Pour environ 300.000 personnes en France, pas ou peu réceptives aux vaccins, le taux de mortalité approche les 20 % en cas de contamination. Et les immunodéprimés représentent près de 30 % des patients en réanimation. Dans ces conditions, difficile de sortir de chez soi sans risque. Mais tout va changer.

Désormais, « les pharmacies d’officine délivrent gratuitement […] des masques de type FFP2 […] aux personnes à risque de formes graves du Covid-19 et immunodéprimées, pour lesquelles la  vaccination n’induit pas la production et le maintien d’un titre d’anticorps à un niveau suffisant pour assurer une protection suffisante », détaille un arrêté publié au Journal officiel. La mesure concerne aussi les personnes « chez lesquelles une maladie ou un traitement entraîne une baisse rapide du niveau des anticorps », soit de fait l’essentiel des immunodéprimés.

Les masques FFP2 plus protecteurs pour le porteur

Les personnes fragiles, ainsi que toutes celles testées positives et même simples cas contact, pouvaient déjà obtenir gratuitement des masques dits chirurgicaux mais ces derniers servent essentiellement à éviter à propager le virus et n’ont qu’un intérêt limité pour éviter de se faire infecter.

A l’inverse, les masques FFP2 présentent un bon niveau de protection pour le porteur lui-même. Certains professionnels de santé souhaitent d’ailleurs généraliser son port, surtout réservé aux soignants, mais le gouvernement y est réticent, en particulier pour des raisons d’offre insuffisante. Chaque personne concernée par cette mesure pourra obtenir « une délivrance de 20 masques pour deux semaines ou pour une délivrance de 50 masques pour cinq semaines », précise l’arrêté.