Coronavirus : Vous êtes positif au Covid-19 mais vous ne comptez pas vous isoler en dépit des recommandations ? Racontez-nous

VOUS TEMOIGNEZ La multiplication des contaminations ces dernières semaines augmente la lassitude de nombre de Français et conduit certains d’entre eux à ne pas respecter l’isolement requis en cas de test positif

A.B.
— 
Par lassitude, certaines personnes contaminées décident de ne pas s'isoler.
Par lassitude, certaines personnes contaminées décident de ne pas s'isoler. — Odd ANDERSEN / AFP

Cas contact. Contamination. Voire réinfection. Avec l’emballement de la pandémie sous l’effet du très contagieux variant Omicron, personne n’échappe à l’omniprésence du  Covid-19. Au travail, auprès de l’entourage, mais aussi   à l'école, où le virus circule largement parmi les élèves et les personnels, ce qui contraint les parents à faire (très) régulièrement tester leurs enfants. Sauf que pour certains, la coupe est pleine.

Et malgré leur contamination, certains décident qu’après deux ans de pandémie et de contraintes quotidiennes, l’isolement de cinq à sept jours décidé par les autorités sanitaires, ce n’est pas pour eux. Et ils ne prévoient aucune restriction de sortie. Ni pour eux, pour leurs enfants. Sur les réseaux sociaux, nombre de parents témoignent de leur lassitude et racontent rédiger l’attestation sur l’honneur certifiant que leur enfant cas contact a été testé négatif, mais sans leur avoir fait subir le moindre test. Au risque de le renvoyer positif à l’école et qu’il contamine les autres.

Est-ce votre cas ? Vous avez été testé positif, mais avez choisi de ne pas vous isoler ? Ou de laisser votre enfant cas contact continuer à aller à l’école sans le tester, voire même s’il est positif ? Pourquoi ? Etes-vous vacciné ou non ? La plus faible virulence du variant Omicron a-t-elle influé votre décision de ne pas vous isoler ? Racontez-nous (vos témoignages seront anonymisés).