Covid-19 : 393 morts en 24 heures en France, record de la cinquième vague...

RECAP Revivez avec nous ce lundi toutes les informations liées à la pandémie de coronavirus en France et dans le monde

M.A & M.F & J.-L. D.
— 
Un pic de décès a été observé ce lundi
Un pic de décès a été observé ce lundi — ALAIN JOCARD / AFP

L’ESSENTIEL

  • 301.614 nouveaux cas ont été enregistrés en 24 heures dimanche soir selon les chiffres de Santé publique France.
  • Votée au parlement et validée par le Conseil constitutionnel, la loi remplaçant le pass vaccinal par le pass sanitaire entre en application ce lundi en France.
  • Avec Omicron, l’Europe pourrait s’approcher « d’une fin de la pandémie », a estimé l’OMS.

A LIRE AUSSI

VIDEO 

 

21h00 : C'est la fin de ce live, merci de l'avoir suivi sur 20 Minutes et à demain
20h50 : Près de 400 décès en 24 heures, record de la cinquième vague

Les hôpitaux ont enregistré près de 400 décès dus au Covid-19 en 24 heures, un bond marqué pour la dernière vague de contaminations, selon les chiffres des autorités sanitaires publiés lundi. C'est le nombre le plus élevé de décès quotidien enregistré dans la dernière vague de contaminations, qui touche l'Hexagone depuis le mois de novembre. Le précédent chiffre le plus élevé était de 298 morts sur 24 heures, il y a une semaine.

Le nombre de patients hospitalisés, 29.748, a un peu augmenté par rapport à dimanche (28.838). Le chiffre des admissions sur sept jours, qui lisse les à-coups statistiques, est aussi en hausse avec 15.932 entrées à l'hôpital en une semaine, contre 15.376 dimanche.

20h40 : Boris Johnson a participé à une fête pour son anniversaire en plein confinement

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a fêté son anniversaire en compagnie de proches en plein confinement malgré les règles en vigueur, affirme lundi la chaîne de télévision ITV, accablant le dirigeant conservateur déjà critiqué pour des fêtes à Downing Street.

Selon ITV, Boris Johnson a participé à cette fête organisée par son épouse Carrie le 19 juin 2020 après-midi, lors du premier confinement, alors que de tels rassemblement étaient alors proscrits. Jusqu'à 30 personnes y auraient participé, dont l'architecte d'intérieur Lulu Lytle, chargée d'effectuer la coûteuse rénovation de l'appartement de Boris Johnson à Downing Street, au financement controversé.

20h25 : La ministre Brigitte Bourguignon testée positive

La ministre déléguée chargée de l’autonomie des personnes âgées, Brigitte Bourguignon, a annoncé lundi qu’elle était positive au Covid-19 mais continuait à assurer ses fonctions, à l’isolement.

« Je viens d’être testée positive au Covid. En conséquence, je me place à l’isolement et continue d’assurer mes fonctions à distance », a indiqué Brigitte Bourguignon sur Twitter. Un déplacement de la ministre, prévu mardi en Haute-Garonne, a été reporté à une date ultérieure, a annoncé son cabinet. Brigitte Bourguignon devait présenter à Toulouse un plan de réduction du nombre de chutes des personnes âgées.

 

19h30 : Chez les enfants, des pertes quasi « irréversibles » en matière d’éducation en raison de la pandémie

Les fermetures d’écoles dues à la pandémie de Covid-19 ont provoqué des pertes d’une ampleur quasi « irréversible » en matière d’éducation chez les enfants à travers le monde, a déploré lundi l’Unicef. Plus de 616 millions d’élèves restent affectés par des fermetures totales ou partielles d’écoles, a précisé l’agence des Nations unies pour l’enfance.

Dans de nombreux pays, ces perturbations, en plus d’avoir privé des millions d’enfants de l’acquisition de compétences de base, ont affecté leur santé mentale, augmenté leur risque de maltraitance et empêché beaucoup d’entre eux d’avoir un accès à « une source régulière de nutrition », d’après l’Unicef.

17h58 : Fin du dépistage obligatoire pour les voyageurs vaccinés entrant en Angleterre

Le gouvernement britannique a annoncé lundi lever l’obligation d’effectuer un dépistage du Covid-19 pour les voyageurs entièrement vaccinés arrivant en Angleterre, une mesure très attendue avant les vacances scolaires de février. « Ce que nous faisons pour les voyages, c’est de montrer que ce pays est ouvert aux affaires, ouvert aux voyageurs », a déclaré le Premier ministre Boris Johnson.

Actuellement, les voyageurs doublement vaccinés doivent réserver un test (antigénique ou PCR) du Covid-19 à réaliser après leur arrivée. Ceux qui ne sont pas entièrement vaccinés doivent faire un test avant leur départ, puis deux tests PCR après leur arrivée et doivent s’isoler 10 jours. Au Parlement, le ministre des Transports Grant Shapps a précisé que les passagers vaccinés seraient dispensés de tout dépistage à compter du vendredi 11 février.

17h50 : Pourquoi l’épidémie risque de durer un peu plus longtemps en Bretagne

Plusieurs régions françaises ont vu le nombre de nouveaux cas positifs de Covid-19 décroître ces derniers jours mais pas la Bretagne. La région a été frappée plus tard par la vague Omicron et s’attend à une décrue en février. Sous tension, le CHU de Rennes a battu son « record » d’hospitalisations et attend une embellie avec impatience. Notre journaliste Camille Allain vous explique tout juste ici​.

17h40 : « Il n’y a rien de caché dans le fait qu’elle est mon épouse », répond Jean-Michel Blanquer à propos de la polémique sur le débat animé par sa femme

Le ministre de l’Éducation Jean-Michel Blanquer a balayé lundi la polémique sur l’animation par son épouse journaliste Anna Cabana d’un débat télévisé concernant ses congés de fin d’année à Ibiza, lors d’un déplacement à Tourcoing consacré à l’éducation aux médias. Cela relève de « la vie personnelle » et « il n’y a rien de caché dans le fait qu’elle est mon épouse, tout le monde le sait », a-t-il déclaré à la presse.

Il était interrogé sur les critiques des connivences entre journalistes et politiques après un débat télévisé sur la chaîne i24news durant lequel la journaliste Anna Cabana avait évoqué les vacances contestées de Jean-Michel Blanquer, sans préciser à l’antenne qu’elle était son épouse. « J’anime une émission d’actualité. Cela aurait été surréaliste de ne pas parler de la crise politique du jour (…) Si je ne l’avais pas fait, on me l’aurait reproché », avait déjà réagi Anna Cabana la semaine passée dans Le Parisien.

17h35 : « En attrapant le Covid-19 pour la troisième fois, je me suis demandé si j’avais une immunité pourrie »

« C’est une blague ! Ce n’est pas possible ! » Quand Sarah a vu la deuxième petite barre s’afficher sur son autotest, elle n’a pas voulu y croire. Cette réaction incrédule, ce n’est pas parce qu’elle se pensait imperméable au virus, mais « parce qu’après deux contaminations, je ne pensais pas que j’allais l’attraper une troisième fois ce putain de Covid ! » Si les cas de réinfections se multiplient depuis le début de la pandémie, les triples contaminations, elles, sont plus rares. Sont-elles le signe d’une immunité plus faible ? Notre journaliste Anissa Boumediene fait le point dans son article​.

16h30 : Toutes les plaintes visant les ministres sur le Covid-19 classées sans suite

Elles étaient dirigées vers Olivier Véran, Jean Castex, ou Jean-Michel Blanquer… La commission des requêtes a procédé au classement sans suite de l’ensemble des 19.685 plaintes « types », rédigées en termes identiques à partir d’un formulaire payant mis en ligne par un avocat.

La commission des requêtes de la Cour de justice de la République avait été saisie entre le 28 juillet 2021 et le 31 décembre 2021 de ces 19.685 plaintes « types ». Certaines étaient dirigées contre Jean Castex et Olivier Véran et dénonçaient les mesures prises en lien avec l’instauration du pass sanitaire. D’autres étaient dirigées uniquement contre le premier ministre et soutenaient qu’il avait « exercé en conscience une contrainte morale pour contraindre les Français à se faire vacciner ».

D’autres encore étaient dirigées uniquement contre Olivier Véran faisaient, entre autres ; valoir que « malgré toutes les informations disponibles tenant aux doutes sérieux sur la sécurité des vaccins, (…) le ministre de la santé a assuré la promotion des vaccins à travers plusieurs vidéos publicitaires ». Les plaintes visant Jean-Michel Blanquer notaient que le ministre de l’Education aurait d’une part, « intentionnellement exercé une contrainte morale pour obtenir l’engagement à faire vacciner les enfants et d’autre part, traité défavorablement les enfants non vaccinés ».

Enfin, les plaintes dirigées contre Jean-Baptiste Djebbari soutenaient en substance que le ministre avait « en partant du postulat que les transports publics n’étaient pas un lieu de contamination comme il l’a déclaré le 6 octobre 2020, pris aucune mesure pour protéger les citoyens français du risque de contamination ».

16h18 : Les Etats-Unis fournissent 2 millions de doses de vaccin au Kenya et à la Mauritanie

Les Etats-Unis vont fournir près de 2 millions de doses de vaccin contre le Covid-19 au Kenya et à la Mauritanie. Ces doses sont acheminées via le mécanisme international Covax, mis en place pour les pays pauvres, et devraient arriver à destination lundi. Le Kenya est destinataire de 1.368.900 doses du vaccin Pfizer, tandis que la Mauritanie doit recevoir 100.620 doses de Pfizer et 504.000 doses du vaccin Johnson & Johnson.

16h02 : Gare au Covid long !

Pour Jérôme Marty, médecin généraliste, président du Syndicat de l’Union Française pour une médecine libre (UFML), ne pas se faire vacciner serait « une profonde erreur au regard du risque de réinfection, du risque de Covid long et les séquelles de la maladie que l’on ne connaît pas encore », assure-t-il sur Franceinfo.

15h03 : Voyager en Angleterre devient encore plus « easy »

A partir de ce lundi, les voyageurs doublement vaccinés arrivant en Angleterre n’ont plus besoin de se faire dépister à leur arrivée au Royaume-Uni. C’est donc la fin des tests antigénique ou PCR à réserver en avance et à faire après son atterrissage ou amerrissage sur le sol britannique.

Les personnes qui ne disposent pas d’un schéma vaccinal complet doivent en revanche réaliser un test avant leur départ, puis deux tests PCR après leur arrivée et enfin s’isoler 10 jours.

14h28 : L’Italie a atteint le pic de la vague Omicron

Il semblerait que la courbe de la vague épidémique entame sa descente a assuré le coordinateur de la campagne de vaccination. L’Italie avait recensé dimanche 139.000 nouveaux cas de Covid-19 en 24h contre 180.000-200.000 les jours précédents.

13h30 : Fin du confineemnt à Xi'an

Le long confinement de la ville de Xi'an (nord de la Chine) a été levé lundi, ont annoncé les autorités, qui ont fait état par ailleurs de 72 cas de Covid chez les participants aux JO de Pékin.

Les 13 millions d'habitants de l'antique capitale impériale avaient été confinés à domicile le 22 décembre après la découverte d'un foyer qui a contaminé au total plus de 2.100 personnes.

12h46 : « Nous pouvons mettre fin à la phase aiguë de la pandémie cette année », affirme le chef de l’OMS

Il est possible de mettre fin à la phase aiguë de la pandémie cette année, a affirmé lundi le chef de l’OMS, même si le Covid-19 provoque un décès toutes les 12 secondes dans le monde. « Nous pouvons mettre fin à la phase aiguë de la pandémie cette année – nous pouvons mettre fin au Covid-19 en tant qu’urgence sanitaire mondiale », le niveau d’alerte le plus élevé de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a déclaré son directeur général Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Il a néanmoins averti qu'« il est dangereux de supposer que (le variant très contagieux) Omicron sera le dernier variant ou de parler de fin de partie », car les conditions sont « idéales » actuellement dans le monde pour que d’autres variants émergent. Le potentiel d’un variant « plus transmissible et plus mortel » est « très réel », selon Tedros Adhanom Ghebreyesus.

12h30 : Le passe vaccinal « ne sera pas une contrainte supplémentaire » pour la restauration

Le passe vaccinal « ne sera pas une contrainte supplémentaire », a assuré Didier Chenet, président du GNI, syndicat patronal des indépendants de l’hôtellerie restauration, ce lundi sur Europe 1, dans la mesure où « nous n’avons pas un contrôle systématique à faire entre le porteur du pass et l’identité de la personne ».

12h27 : 2022 devrait être une « année record » pour l’emploi cadre, dit l’Apec

Malgré les incertitudes sanitaires persistantes et les difficultés « particulièrement aiguës » de recrutement, 2022 devrait être « une année record » pour les embauches de cadres, a indiqué lundi l’Association pour l’emploi des cadres (APEC). « La dynamique positive qui a commencé à reprendre mi-2021 devrait nous conduire à une année record », « significativement au-dessus » du record de 280.000 recrutements en 2019, a déclaré le directeur de l’Apec Gilles Gateau lors d’une conférence de presse.

En 2021, le niveau d’offres d’emploi sur Apec.fr, qui diffuse environ 45 % du total des offres pour les cadres, a ainsi retrouvé son niveau de 2019, avec « un effet de rattrapage » au dernier trimestre (+24 % par rapport au quatrième trimestre 2019). Les différences sont restées cependant marquées entre secteurs, les offres étant en forte hausse dans le secteur santé/action sociale (+46 % en 2021 par rapport à 2019) ou l’industrie pharmaceutique (+21 %) mais en nette baisse dans l’automobile/aéronautique (-24 %), le conseil aux entreprises (-22 %) ou encore la communication/médias (-18 %).

11h32 : Cathay Pacific prévoit une perte de jusqu’à 193 millions de dollars par mois dès février

Cathay Pacific s’apprête à perdre jusqu’à 193 millions de dollars par mois à partir de février, a indiqué lundi la compagnie aérienne hongkongaise, durement frappée par les restrictions imposées par Hong Kong pour lutter contre le coronavirus.

En janvier, les vols de fret de Cathay – l’un des rares secteurs où la compagnie gagnait encore de l’argent – ont été réduits à 20 % de leur capacité pré-pandémique, tandis que les vols de passagers ne représentaient plus que 2 %, a déclaré lundi son PDG, Augustus Tang. « Selon notre évaluation préliminaire, nous nous attendons à ce que ces niveaux de capacité entraînent (une perte) estimé entre 128 et 193 millions de dollars (jusqu’à 170 millions d’euros environ) par mois à partir de février », a-t-il indiqué.

11h17 : Les services de restaurations des TGV et Intercités fermés jusqu’au 15 février

Dans un tweet publié ce lundi, la SNCF annonce les services de restaurations et des TGV resteront suspendus jusqu’au 15 février, alors que cette mesure devait prendre fin ce dimanche.



 

10h57 : L’école dans le monde très affectée par le Covid mais tente de s’adapter

Le monde a traversé pendant deux ans la pire crise éducative jamais enregistrée, entraînant des fermetures d’écoles plus ou moins longues, même si des progrès ont été enregistrés la deuxième année.

Pour l’Unesco, la perturbation mondiale de l’éducation causée par la pandémie de Covid-19 est la pire crise éducative jamais enregistrée. « Cependant, on note un changement notable entre décembre 2021 et janvier 2022 : il n’y a plus de fermetures massives d’écoles, les Etats sont arrivés à stabiliser un nouveau modèle de gestion de crise avec la capacité à maintenir les écoles ouvertes grâce à l’adoption de protocoles sanitaires renforcés et sécurisés », a assuré l’Unesco.

10h10 : « On n’est pas encore sorti d’affaire avec le Covid-19 », prévient Alain Fischer

Après des semaines de débats enflammés au Parlement et la validation du Conseil constitutionnel, c’est ce lundi qu’entre en vigueur le pass vaccinal. Pourtant, les Français entrevoient l’espoir que cette vague soit bientôt derrière nous… voire qu’elle soit la dernière.

Pour comprendre l’intérêt d’une telle modification et évaluer si l’idée d’une fin de la pandémie est réaliste, notre journaliste Oihana Gabriel a interrogé l’immunologiste Alain Fischer, qui conseille le gouvernement sur la stratégie vaccinale.

10h04 : Les « travailleurs essentiels » dans la rue le 3 février

La CFDT organisera le jeudi 3 février à Paris une « marche des travailleurs essentiels », afin de mettre en lumière ces salariés insuffisamment reconnus, a annoncé son secrétaire général Laurent Berger sur France Inter lundi.

Ces travailleurs risquent de s’éloigner du marché de l’emploi s’ils ne sont pas reconnus « dans l’état d’esprit de la société, mais aussi en termes de salaires, de déroulement de carrière », a-t-il plaidé. « Cette crise sanitaire, si elle a eu un avantage c’est qu’on a regardé en face ces travailleurs essentiels, ces travailleurs qui tous les jours font fonctionner l’économie, font fonctionner la société », a-t-il estimé.

9h40 : Des sanctions contre les restaurateurs qui refusent de contrôler leurs clients ?

Interrogé sur le contrôle d’identité du pass vaccinal par les restaurateurs, Bruno Le Maire a déclaré que ces derniers « peuvent contrôler lorsqu’il y a un doute. (…) Un client qui résiste, qui n’est pas d’accord, cela va être dans l’intérêt du restaurateur de vérifier son identité, pour vérifier qu’il ne va pas contaminer ses salariés, les autres clients ». « Le passe vaccinal protège les restaurateurs car il évite les contaminations et permet de rester ouvert », a-t-il ajouté.

9h36 : « Tant qu’il y a des restrictions, il y a des aides »

Invité de Franceinfo, ce lundi matin, Bruno Le Maire, le ministre de l’économie, a assuré que des « aides » resteront en place pour des secteurs touchés par la crise. « Dès lors qu’il n’y a plus de restrictions, il n’y a plus de raison de maintenir des aides. Mais est-ce que je vais couper le fil ? Nous resterons en contact », a ajouté Bruno Le Maire.

9h33 : Le virus fête ses deux ans en France

Il y a deux ans, jour pour jour, le 24 janvier 2020, Agnès Buzyn, alors ministre de la Santé à l’époque, annonçait les deux premiers cas de coronavirus en France, rappelle Nicolas Berrod, notre confrère du Parisien.



 

9h25 : L’OMS nous envoie une petite bombe d’espoir

« Il est plausible que l’Europe se rapproche d’une fin de la pandémie de coronavirus​ », a assuré Hans Kluge, directeur de l’Organisation Mondiale de la Santé en Europe. Il a expliqué qu’avec le variant Omicron, 60 % des Européens pourraient être contaminés d’ici mars donnant ainsi à la population un bon boost d’immunité naturelle et vaccinale.

 

9h16 : Manifestation à Washington sur fond de conviction religieuse

« Dieu est notre roc et il vaincra Goliath » peut-on lire sur les pancartes, « inhalez Dieu, exhalez la peur » lance un homme sous les applaudissements de la foule. Au nom de leurs libertés, de leurs enfants ou de leurs convictions religieuses, quelques milliers d’Américains ont manifesté dimanche à Washington pour protester contre les obligations de se faire vacciner contre le Covid-19.

9h03 : Les hamsters tués pour rien à Hongkong ?

Les autorités hongkongaises ont déclaré dimanche qu’un seul des 77 hamsters remis par leurs propriétaires au gouvernement avait été testé positif au Covid-19. Après que des hamsters ont été testés positifs au Covid-19 dans une animalerie, les autorités avaient « fortement encouragé » toute personne y ayant acheté un petit mammifère après le 22 décembre à leur amener l’animal afin qu’il soit testé et euthanasié.

8h50 : « Cette vague va maintenant commencer à régresser »

Thierry Breton a annoncé sur BFMTV que l’actuelle cinquième vague de coronavirus allait désormais entamer sa décrue. Le commissaire européen au marché intérieur n’a cependant pas écarté la forte possibilité que le monde ait par la suite affaire avec « d’autres variants »…

8h40 : Le pass vaccinal arrive-t-il trop tard ?

Cette nouvelle obligation arrive alors que l’écrasante majorité des Français est déjà passée par la case vaccin, et que la plupart des autres mesures sanitaires vont être levées. Notre journaliste Jean-Loup Delmas s’est demandé si le pass vaccinal était-il dépassé avant même d’avoir été instauré ?

8h30 : Marlène Schiappa positive au Covid

Le virus continue de contaminer les membres du gouvernement. Ce week-end c’est la ministre déléguée chargée de la Citoyenneté qui a annoncé qu’elle était positive et qu’elle se mettait par conséquent en isolement.

 

8h15 : Pagaille et heurts à Bruxelles

Des violences ont éclaté entre la police et des opposants aux restrictions sanitaires en marge d’une manifestation contre le pass sanitaire dimanche dans la capitale Belge. 70 personnes ont été arrêtées. Trois officiers et 12 manifestants ont été hospitalisés.

7h50 : Romain Grau porte plainte

Agressé samedi à Perpignan par des manifestants opposés au pass sanitaire, le député LREM a annoncé dimanche avoir déposé plainte. Il assure avoir été victime d’insultes assez lourdes » et d’un « coup de poing sur le menton ».

 

7h40 : Un point sur l’évolution de l’épidémie en France

Les hospitalisations continuent d’augmenter, mais les admissions en soins critiques poursuivent leur décrue selon les chiffres gouvernementaux publiés dimanche. Le nombre moyen de nouvelles hospitalisations quotidiennes a ainsi augmenté de près de 15 % en sept jours. Celui des nouvelles entrées en soins critiques quotidiennes a quant à lui baissé de plus de 8 % en une semaine.

Santé publique France rapporte de son côté 301.614 nouveaux cas de Covid-19 enregistrés ces dernières 24 heures.

7h30 : L’étau se resserre pour les personnes non-vaccinées

A partir de ce lundi et l’entrée en vigueur de la loi transformant le pass sanitaire en pass vaccinal, il est désormais obligatoire d’être vacciné pour prendre le train, se rendre au restaurant, dans les bars, au cinéma, au musée ou encore dans des foires. La règle s’applique pour toute personne de plus de 16 ans, dans tout l’hexagone et dans plusieurs territoires d’outre-mer.

Les gérants des lieux ou activités soumis au pass vaccinal ont dorénavant le droit de vérifier votre identité en exigeant « un document officiel » avec photo. 

 

Bonjour et bienvenue à tous dans ce live !

Comme tous les jours depuis deux ans, on va parler de coronavirus. Restez connecté avec nous pour ne rien manquer de Delta, Omicron et des variants ou sous-variants qui squattent l’actu de ce lundi 24 janvier.