Coronavirus : De nouvelles professions peuvent réaliser des tests de dépistage

PANDEMIE Face à la circulation du virus, un arrêté publié le 20 janvier 2022 autorise seize nouvelles professions à réaliser des tests de dépistage du Covid-19, comme les diététiciens ou encore les pédicures-podologues

M.K.
— 
Coronavirus: Seize nouvelles professions peuvent réaliser des tests de dépistage du Covid-19 — 20 Minutes

Se faire dépister tout en choisissant une nouvelle paire de lunettes, c’est désormais possible ! Face à la forte circulation du virus, le ministère de la Santé a autorisé seize nouvelles professions à réaliser des tests… dont les opticiens !

Le gouvernement a jugé nécessaire d’élargir la liste « afin d’être en capacité de faire face à la très importante demande de tests de dépistage individuel ». Il peut s’agir d’un prélèvement « nasopharyngé, oropharyngé, salivaire ou nasal » d’après l’arrêté du 20 janvier. Concrètement, ce sont des professions qui touchent au milieu médical. Les orthophonistes, pédicures-podologues, orthoptistes, physiciens médical, ergothérapeutes, psychomotriciens, audioprothésistes, diététiciens, opticiens-lunetiers, orthoprothésistes, podo-orthésistes, ocularistes, épithésistes, orthopédistes-orthésistes, assistants dentaire, vétérinaires.

Alors que le Premier ministre Jean Castex a annoncé l’entrée en vigueur du pass vaccinal à la date du 24 janvier, les contaminations continuent d’exploser avec  425.183 personnes testées positives jeudi 20 janvier.