Covid-19 en Mayenne : L’obligation de port du masque en extérieur à son tour suspendue par la justice

EPIDEMIE L’arrêté préfectoral, qui ne faisait pas de distinction entre les lieux très fréquentés et la pleine campagne, devra être révisé

F.B.
— 
Homme masqué croisant les doigts en signe de désapprobation
Homme masqué croisant les doigts en signe de désapprobation — © Marek Studzinski / Pixabay

Un camouflet supplémentaire pour l’Etat. Après les Yvelines, Paris ou la Loire-Atlantique, c’est au tour du département de  Mayenne de voir son arrêté préfectoral imposant le port du masque en extérieur d’être suspendu par la justice. Dans une décision dévoilée mercredi, le tribunal administratif de Nantes a en effet considéré que la décision de rendre obligatoire le masque sur l’ensemble du territoire mayennais, depuis le 31 décembre, était « une atteinte disproportionnée et non appropriée » aux libertés individuelles.

C’est un habitant de Saint-Denis-d’Anjou, étonné de voir l’application d’un tel arrêté que ce soit en zone urbaine ou en pleine campagne, qui avait saisi le tribunal, révèle Ouest-France. Constatant que la justice lui a donné raison, le plaignant estime qu’il s’agit d’un « bon point pour le fonctionnement de la démocratie ».

La préfecture de la Mayenne a fait savoir qu’elle publiera rapidement un nouvel arrêté corrigé. Des distinctions entre des lieux très fréquentés et d’autres qui ne le sont pas devraient apparaître, à l’image de ce qui s’est passé en Loire-Atlantique.