Covid-19 : 425.183 nouveaux de cas de contamination en 24 heures, baisse des patients en réanimation

EPIDEMIE Revivez avec nous les dernières informations liées à l’épidémie de coronavirus en France et dans le monde de ce jeudi 20 janvier

M.F, X.R.
— 
Photo d'illustration dans un service de réanimation d'hôpital.
Photo d'illustration dans un service de réanimation d'hôpital. — Gabrielle CEZARD/SIPA

L’ESSENTIEL

  • Les professionnels de l’Education nationale ont à nouveau fait grève, ce jeudi, pour protester contre le nouveau protocole sanitaire, mais la mobilisation a été très faible avec seulement 1,15 % des enseignants du premier degré et 2,18 % dans le second degré, selon le ministère.
  • 425.183 nouvelles contaminations ont été enregistrées en France en 24 heures, ce jeudi soir, a rapporté Santé publique France. Cela porte la moyenne sur les sept derniers jours à 337.192 cas quotidiens, contre 309.433 le jeudi précédent.
  • Télétravail, pass vaccinal, discothèques… Jean Castex et Olivier Véran ont présenté le nouveau calendrier de la levée de certaines restrictions sanitaires, jeudi soir.

A LIRE AUSSI

Covid-19 : Pass vaccinal, télétravail, discothèques… Ce qu’il faut retenir de la conférence de presse de Jean Castex

Covid-19 : Pass vaccinal, télétravail, discothèques… Ce qu’il faut retenir de la conférence de presse de Jean Castex
Covid-19 : Une semaine après la manif des profs, les masques FFP2 sont-ils arrivés dans les écoles ?

Covid-19 : Une semaine après la manif des profs, les masques FFP2 sont-ils arrivés dans les écoles ?

A VOIR

Ce live est désormais terminé. Merci à tous de nous avoir suivis. On se retrouve dès demain matin pour une nouvelle journée d’actualité. D’ici là, prenez soin de vous !
20h50 : Faible mobilisation pour la grève des enseignants

Une grève peu suivie, mais des manifestants avec chapeaux de paille et masques de plongée, dans une allusion à Ibiza, lieu de vacances du ministre de l’Education nationale : les enseignants ont défilé ce jeudi en France, une nouvelle journée d’action pour protester contre la gestion de la crise sanitaire du Covid-19 à l’école.

La grève n’a pas non plus été très suivie : le ministère n’a comptabilisé que 1,15 % des enseignants du premier degré (maternelle et élémentaire) et 2,18 % dans le second degré (collège et lycée). La semaine dernière, ils étaient plus de 38 % dans le premier degré et près de 24 % dans le secondaire, toujours selon le ministère de l’Education. Près de 78.000 personnes avaient défilé en France à l’appel de tous les syndicats, indiquait alors le ministère de l’Intérieur.

20h31 : Pass vaccinal, télétravail, discothèques… Ce qu’il faut retenir de la conférence de presse de Jean Castex

Si les chiffres de l’épidémie de coronavirus continuent de grimper, « l’évolution de la situation nous permet d’envisager un allègement des contraintes dès début février », a fait savoir le Premier ministre, Jean Castex, ce jeudi, lors d’une conférence de presse.

Télétravail, pass vaccinal, port du masque en extérieur, protocole sanitaire dans les écoles, discothèques… Manon Aublanc vous résume ce qu’il faut retenir du calendrier de la levée de certaines restrictions sanitaires.

20h05 : 425.183 nouveaux de cas de contamination en 24 heures

Ce jeudi, 27.931 personnes sont hospitalisées avec un diagnostic positif au Covid, contre 27.230 mercredi, selon Santé Publique France/Sur les dernières 24 heures, 3.053 personnes ont été admises à l’hôpital. Les services de soins critiques accueillent 3.842 personnes (contre 3.852 mercredi, 3.939 jeudi dernier), dont 301 admissions en 24 heures.

Depuis hier, 425.183 cas positifs ont été enregistrés, contre 436.167 mercredi. Ce jeudi, 251 personnes sont décédées du coronavirus, soit 128.173 au total depuis le début de l’épidémie.

19h35 : La conférence de presse de Jean Castex et d’Olivier Véran est désormais terminée
19h31 : « Le pass pourrait être suspendu si la pression épidémique et surtout hospitalière venait à se réduire fortement et durablement »

« Le pass pourrait tout à fait être suspendu si la pression épidémique et surtout hospitalière venait à se réduire fortement et durablement. Si nos services de réanimation ne voyaient plus arriver de nouveaux malades pendant plusieurs semaines, si nos hôpitaux n’étaient plus obligés de déprogrammer des soins, si la pression sanitaire redescendait au plus bas », a ajouté Jean Castex.

19h24 : Le gouvernement envisage un allègement du protocole sanitaire dans les écoles après les vacances de février

L’allégement du protocole sanitaire dans les établissements scolaires pourrait concerner « la levée du port du masque pour les élèves dans les écoles élémentaires » et « le nombre de tests ou d’autotests à réaliser ».

19h23 : « La transformation du pass sanitaire en pass vaccinal est une évolution nécessaire et cohérente »

« La transformation du pass sanitaire en pass vaccinal est une évolution nécessaire et cohérente. Elle est nécessaire si nous voulons préserver et amplifier notre couverture vaccinale, aussi bien aujourd’hui que demain en cas de nouveaux variants. Elle est cohérente, car elle assume de faire peser clairement la contrainte sur les non vaccinés et dès lors, de pouvoir lever les mesures de freinage que nous avons prises pour contrer la dernière vague », a poursuivi Jean Castex.

19h21 : Des exceptions sur le pass vaccinal pour les personnes recevant une première dose avant le 15 février

Pour les personnes recevant leur première dose avant le 15 février, leur pass vaccinal leur sera attribué sous réserve de faire leur deuxième dose dans un délai de 28 jours et de présenter un test négatif de moins de 24h.

19h19 : Consommation debout dans les bars possible, reprise des concerts debout et réouverture des discothèques le 16 février

​Les discothèques, qui étaient fermées depuis le 10 décembre car considérées comme propices aux contaminations par le Covid-19, pourront rouvrir le 16 février, et les concerts debout pourront reprendre à cette date, a annoncé jeudi soir le Premier ministre Jean Castex.

A date du mercredi 16 février, la consommation debout sera également à nouveau possible dans les bars. En outre, elle sera à nouveau possible dans les stades, les cinémas et les transports.

19h17 : Fin des jauges dans les lieux accueillant du public, du port du masque en extérieur et du télétravail obligatoire le 2 février

Le Premier ministre, Jean Castex, a indiqué jeudi que le port du masque ne serait plus obligatoire en extérieur à partir du 2 février, date à laquelle seront abandonnées les jauges dans les lieux recevant du public. Le télétravail « ne sera plus obligatoire », mais recommandé à cette date, a encore indiqué le chef du gouvernement lors d’une conférence de presse à Matignon.

19h15 : « L’évolution de la situation nous permet d’envisager un allègement des contraintes dès début février »
19h15 : « Nous devons en particulier faire progresser la vaccination des 5 à 11 ans »

« Nous devons en particulier faire progresser la vaccination des 5 à 11 ans, qui a démarré doucement », a ajouté Jean Castex, précisant que les pharmaciens et les infirmières vont pouvoir vacciner cette tranche d’âge.

19h14 : « Je vous le dis clairement : même atténué ce virus n’a rien d’anodin »
19h10 : Le rappel vaccinal étendu aux 12-17 ans à partir du 24 janvier

A partir de lundi prochain, le 24 janvier, le rappel vaccinal sera étendu à tous les adolescents de 12 à 17 ans. Jusqu’ici, la dose de rappel était ouverte qu’aux mineurs vivant aux côtés de personnes fragiles.

19h09 : Le variant Omicron en recul dans certaines régions

Le variant Omicron « commence à marquer le pas dans les régions où elle avait commencé à frapper en premier », notamment l’Île-de-France, a poursuivi le Premier ministre.

« Même atténué, ce virus n’a rien d’anodin. Il ne s’agit absolument pas d’une simple grippe. (…) Au cours d’une année normale, l’épidémie de grippe provoque en moyenne 10 000 hospitalisations sur toute la période de l’hiver. Avec Omicron, nous atteignons ce chiffre non pas en trois mois, mais en cinq jours », a ajouté Jean Castex.

19h07 : « La vague portée par le variant Delta est partout en net reflux »

« Depuis une semaine, le nombre des malades en réanimation baisse », a fait savoir Jean Castex, avant d’ajouter : « La vague portée par le variant Delta est partout en net reflux ».

19h04 : « A l’hôpital la tension reste forte »
19h04 : « Cette vague exceptionnelle n’est pas terminée, mais je crois pouvoir vous dire que la situation commence à évoluer favorablement »
19h03 : Le variant Omicron a déjà touché « 5 millions d’entre nous » et « probablement plus »

Le variant Omicron « a déjà touché plus de 5 millions d’entre nous, et probablement au moins le double si on ajoute le nombre estimé de ceux qui ne sont pas allés se faire tester faute de symptômes notables », a expliqué Jean Castex.

19h02 : « Le nouveau pass vaccinal entrera en vigueur lundi prochain », débute Jean Castex

« La France est frappée par une vague d’une ampleur exceptionnelle », débute le Premier ministre. « Nous pourrons, courant février, lever la plupart des restrictions prises pour freiner l’épidémie, à la faveur du pass vaccinal », a poursuivi Jean Castex.

18h50 : Jean Castex et Olivier Véran dévoileront le calendrier des restrictions sanitaires à 19 heures

Nous allons évidemment suivre leur conférence de presse ensemble.

18h45 : Un antidépresseur efficace pour éviter les formes graves ? Les preuves s’accumulent

L’arsenal thérapeutique contre le Covid-19 devrait connaître un boom en 2022. Alors que tous les regards sont tournés vers le Paxlovid, pilule de Pfizer qui arrivera fin janvier en France, une équipe de chercheurs français se bat pour faire connaître les résultats prometteurs d’un traitement curatif (et non préventif) : un antidépresseur nommé Fluvoxamine. Notre journaliste Oihana Gabriel décrypte les avantages et inconvénients de ce traitement dans son article​.

18h15 : Omicron a engendré « un niveau de contaminations massif jamais atteint jusqu’ici » en France

Selon le Conseil scientifique, la cinquième vague, liée au variant Omicron, a engendré « un niveau de contamination massif jamais atteint jusqu’ici » en France depuis le début de l’épidémie.

« La situation va être plus difficile dans les régions du Sud de la France (Nouvelle-Aquitaine, Occitanie, et Provence-Alpes-Côte d’Azur) où les niveaux d’occupation des lits sont déjà similaires à ceux rencontrés au pic des vagues précédentes », a ajouté l’instance dans son dernier avis.

18h10 : Le variant Omicron va continuer à avoir un impact « élevé » sur l’hôpital jusqu’à la mi-mars, selon le Conseil scientifique

La cinquième vague de l’épidémie de Covid-19, liée notamment au variant Omicron, « n’est pas terminée et son retentissement sur le système de soins, va rester élevée mais en partie gérable, et ce jusqu’à mi-mars », a déclaré le Conseil scientifique dans son dernier avis, publié le 19 janvier.

« Globalement, sauf surprise ou modifications majeures des comportements des citoyens (voir plus loin), le système hospitalier devrait tenir durant les semaines qui viennent malgré les problèmes liés aux absences du personnel », a ajouté l’instance qui conseille le gouvernement.

18h03 : Les compagnies aériennes américaines entrevoient l’éclaircie, mais après Omicron

Le trafic aérien n’est pas encore revenu à son niveau d’avant la pandémie aux États-Unis, Omicron ayant frappé un nouveau coup, mais les compagnies américaines parient qu’après la vague du nouveau variant, les passagers remonteront en masse dans les avions. American Airlines, Delta Air Lines et United Airlines ont toutes prévenu que le nouveau variant du Covid-19, particulièrement contagieux mais a priori moins sévère, allait repousser d’un à deux mois la reprise.

Les compagnies ont fait face à quelques journées très compliquées en fin d’année dernière : avec la multiplication des congés maladies parmi les employés et les intempéries, près de 32.000 vols ont été annulés aux États-Unis entre la veille de Noël et le 11 janvier. Les opérations se sont depuis stabilisées mais les réservations ont piqué du nez pour le début de l’année.

17h48 : Le match Inter-Venise menacé

Le club de la cité des Doges vient d'annoncer dix nouveaux cas de Covid parmi ses joueurs et son encadrement, portant à 14 le nombre de contaminés. Selon un nouveau protocole mis en place pour la Serie A, les matches doivent être reportés si plus de 35% des 25 joueurs d'une équipe sont testés positifs, soit neuf joueurs. Selon la presse italienne, il y aurait actuellement huit joueurs positifs à Venise dont quatre détectés samedi dernier. Le match prévu contre le leader, l'Inter Milan, samedi, risque donc d'être reporté.

17h45 : En Afrique, la quatrième vague reflue

Le nombre hebdomadaire de cas de Covid-19 a « considérablement chuté » en Afrique et celui des décès a également baissé, pour la première fois depuis le pic de la 4e vague induite par le variant Omicron, a annoncé jeudi l’OMS. « Le nombre de nouveaux cas notifiés a chuté de 20 % en une semaine à la date du 16 janvier, tandis que le nombre de décès a baissé de 8 % », précise l’organisation onusienne. L’OMS Afrique ajoute que l’Afrique du Sud, où le variant Omicron a été séquencé en premier, a enregistré une tendance à la baisse au cours des quatre dernières semaines. Le taux de vaccination reste faible en Afrique avec, selon l’OMS, seulement 10 % de la population entièrement vaccinée.

15h43 : Doit-on craindre le sous-variant BA.2 ?

Il est partout. Dans plusieurs médias, l’épidémiologiste Antoine Flahault, directeur de l’Institut de santé globale de l’université de Genève, alerte sur la présence du sous-variant d’Omicron, le variant « BA.2 ». Repéré dans plusieurs pays, notamment en Inde ou au Canada, BA.2 « semble responsable de la poursuite de l’épidémie au Danemark. Il pourrait même être devenu majoritaire dans ce pays ». Dans La Dépêche du Midi, le scientifique est formel : BA.2 « devrait faire parler de lui sous peu ».

 

14h48 : Moscou enregistre un record de cas

La capitale russe a recensé à elle-seule 11.557 nouveaux cas en 24 heures, record absolu depuis le début de l'épidémie. Le pays sort à peine d'une vague meurtrière liée au variant Delta.

14h25 : Les demandes d’asile loin des records d’avant crise sanitaire

En 2021, plus de 103.000 dossiers ont été déposés auprès de l’Ofpra, l’organe chargé d’attribuer le statut de réfugié. Une hausse de 7 % par rapport à 2020, mais encore loin des niveaux records de 2019 qui dépassaient les 130.000 demandes.

« La pandémie n’a pas fait disparaître les déterminants traditionnels de la migration de refuge : dans certains cas, on peut même penser qu’elle a aggravé la déstabilisation de certaines régions. C’est une raison de penser que lorsque les freins aux déplacements internationaux se lèveront, on pourrait s’orienter vers des niveaux d’avant-crise », a expliqué Julien Boucher, patron de l’Office français de protection des réfugiés et apatrides.

13h32 : L’obligation de port du masque en extérieur à son tour suspendue par la justice en Mayenne

Un camouflet supplémentaire pour l’Etat. Après les Yvelines, Paris ou la Loire-Atlantique, c’est au tour du département de Mayenne de voir son arrêté préfectoral imposant le port du masque en extérieur d’être suspendu par la justice.

Dans une décision dévoilée mercredi, le tribunal administratif de Nantes a en effet considéré que la décision de rendre obligatoire le masque sur l’ensemble du territoire mayennais, depuis le 31 décembre, était « une atteinte disproportionnée et non appropriée » aux libertés individuelles.

13h23 : Dans quel état d’esprit sont les profs après « l’Ibiza-gate » de Blanquer ?

Plusieurs syndicats ont appelé à la grève ce jeudi. Si la mobilisation sera a priori moins importante que jeudi dernier, la colère des enseignants ne semble pas moins vive. Notamment après la révélation cette semaine des vacances à Ibiza de Jean-Michel Blanquer, d’où il avait annoncé le protocole sanitaire dans les écoles avant la rentrée de janvier. Notre journaliste Delphine Bancaud fait le point dans 

​.

13h07 : Vaste accord pour donner accès à l’anti-Covid de Merck à 105 pays démunis

Plusieurs dizaines de fabricants de médicaments génériques ont signé un accord jeudi avec la Communauté de brevets sur les médicaments (MPP) qui doit donner accès à 105 pays à faible et moyen revenu à la pilule anti-Covid du groupe pharmaceutique Merck, selon un communiqué de l’agence soutenue par l’ONU.

Le contrat signé avec 27 entreprises réparties dans le monde fait suite l’accord de licence volontaire signé avec Merck en octobre 2021 pour faciliter l’accès mondial à un prix abordable au molnupiravir, le médicament antiviral oral expérimental contre le Covid-19, mis au point par le groupe pharmaceutique américain, précise MPP dans son communiqué.

13h05 : Moscou enregistre un record d’infections quotidiennes

La ville de Moscou a enregistré jeudi un record de nouvelles infections au coronavirus ces dernières 24 heures, signe d’une vague s’annonçant particulièrement forte avec le variant très contagieux Omicron.

La Russie, le pays le plus endeuillé d’Europe par le Covid-19, a recensé 38.850 nouveaux cas ces dernières 24 heures, un chiffre élevé sans atteindre le record de novembre, selon les chiffres du gouvernement. En revanche, la capitale Moscou, épicentre de l’épidémie dans le pays, a enregistré un record absolu jeudi avec 11.557 nouveaux cas. Le précédent plus haut datait de juin 2021, au plus fort de la vague due au variant Delta. Ces chiffres sont en nette progression ces derniers jours.

12h42 : Un bilan des restrictions de ces dernières semaines...

« Les Français ont pu passer Noël et le nouvel quasiment sans contrainte. (…) Ce n’était pas le cas chez beaucoup de nos voisins, c’est grâce au vaccin, au pass et à notre responsabilité. »

12h41 : Vers la levée progressive des restrictions sanitaires ?

Le porte-parole du gouvernement a annoncé la tenue, ce soir à 19 heures, d’une conférence de presse du Premier ministre et du ministre de la Santé sur la « levée progressive des dernières mesures ». Jean Castex et Olivier Véran vont établir « un calendrier précis » de « l'allègement des mesures pour donner des perspectives aux Français », ajoute Gabriel Attal qui souligne que « l’arrivée du passe vaccinal va certainement permettre d’alléger des mesures qui restent aujourd’hui en vigueur ».



 

12h40 : « Nous avons fait le choix courageux d’un pays ouvert »
12h36 : « Vaccin, pass et responsabilité nous permettront de tenir ces prochaines semaines »
12h38 : « L’épidémie est encore en expansion »

« Si nous avons réussi à limiter le scénario catastrophe, c’est parce que le vaccin a bel et bien joué son rôle de bouclier », avance Gabriel Attal. «Le nombre d'hospitalisations reste très élevé et le nombre de cas reste sensible. (...) L'épidémie est encore en expansion mais nous constatons une baisse de 15% d’admissions en soins critiques. »

12h36 : « Les Français peuvent regarder l’avenir avec confiance »

 

12h32 : « Notre rebond face à la crise a été saluée par le prix Nobel de l’économie »

Lors de son point presse post Conseil de défense sanitaire, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal tire le bilan économique de la crise sanitaire et assure que les mesures sanitaires du gouvernement « ont été saluées par le prix Nobel de l’économie ». « Les Français peuvent regarder l’avenir avec confiance, ajoute le porte-parole. Nous avançons dans le redressement économique. » « Malgré la crise, nous allons sortir de décennies de chômage de masse », assure encore le porte-parole, qui ajoute que « notre croissance s’élève à 7% en 2021 ».



 

12h21 : Des tests Covid-19 par milllions

Plus de 11 millions de tests de dépistage du Covid-19 ont été réalisés la semaine dernière, un peu moins que le record enregistré après la rentrée scolaire de janvier et en recul pour la première fois depuis la Toussaint, indique le ministère de la Santé. Les tests se tassent mais restent massifs : 11,3 millions de dépistages PCR et antigéniques ont été validés entre le 10 et le 16 janvier, contre près de 12,1 millions la semaine précédente, précise la Direction des statistiques (Drees) dans un communiqué.

Cette décrue met un terme à neuf semaines de hausse ininterrompue depuis les vacances de la Toussaint et « le début de la cinquième vague » épidémique. Un nouveau pic quotidien de 2,28 millions de tests avait cependant été atteint le 10 janvier.

11h52 : Moins de 2% d'enseignants grévistes selon le ministère

Le taux de grévistes des enseignants, mobilisés jeudi pour protester contre la gestion de la crise sanitaire dans les établissements scolaires, s'élevait à 1,15% dans le premier degré et 2,18% dans le second degré, selon le ministère de l'Education nationale. Jeudi dernier, les taux de grévistes étaient beaucoup plus élevés, avec plus de 38% dans le premier degré et près de 24% dans le second, selon des chiffres du ministère de l'Education.

11h41 : Gabriel Attal va parler sur BFM TV à 12h30

Le porte-parole du gouvernement fera le point sur les annonces concernant les mesures sanitaires. Et bien sûr, on suivra ça pour vous en direct !

11h23 : La grève post-Ibizagate

A priori, cette deuxième grève de l’Education nationale devrait voir fleurir de nouveaux slogans, de nouvelles pancartes tournant en dérision le « Ibiza-gate » de Jean-Michel Blanquer. La révélation de sa présence sur l’île des Baléares au moment de l’annonce, au dernier moment, du nouveau protocole sanitaire a provoqué de vives réactions sur les réseaux sociaux, qu’on retrouvera peut-être dans les cortèges. Notre journaliste Delphine Bancaud s’est penchée sur l’état d’esprit des profs après cette histoire.



 

11h02 : Des annonces sur le télétravail ?

La sortie du Conseil de défense sanitaire à l'Elysée est proche. Nous suivrons en direct les annonces qui pourraient être faites à son issue, en particulier sur le télétravail, puisque la règle imposant trois jours de travail à distance doit prendre fin lundi. Hier, la ministre du Travail Elisabeth Borne a annoncé aux partenaires sociaux que le gouvernement voulait prolonger cette règle pendant deux semaines.

10h48 : Environ 400 plaintes déposées par des élus après des menaces liées aux mesures sanitaires

Gérald Darmanin a chiffré ce matin sur France Info « 534 faits » de « menaces graves contre les élus de la République » depuis le mois de juillet, directement liés au rejet des mesures sanitaires. Le ministre de l’Intérieur a déploré que « tous les élus ne déposent pas plainte », listant environ 400 plaintes, mais assure que « nous avons désormais de très nombreuses interpellations ». Relevant que pour le moment les menaces étaient sur principalement sur Internet, il a ajouté néanmoins « craindre les menaces physiques ».

 

10h23 : C'est parti pour une nouvelle journée de grève dans l'Education nationale

On vous a concocté une petite vidéo pour expliquer cette mobilisation.

 

 

9h31 : Pas de commentateur pour NBC aux JO

Et ce n’est pas une question de diplomatie, alors que le gouvernement américain a prévu de boycotter les JO en Chine. La décision de la chaîne détentrice des droits de diffusion aux Etats-Unis depuis 1988 est entièrement due aux risques liés au Covid-19. « Les commentateurs spécialisés pour les Jeux olympiques », comme ceux du patinage artistique ou du ski alpin, « couvriront les événements depuis nos installations de Stamford (Connecticut) en raison des préoccupations liées au Covid », a expliqué au quotidien Greg Hughes, vice-président de la communication de NBC Sports.

La crainte principale est que le personnel testé positif au Covid-19 en Chine ne soit confronté à de longs séjours en quarantaine, en raison de « la politique de tolérance zéro de la Chine ». Selon USA Today, le principal commentateur pour ces épreuves olympiques Mike Tirico ne sera en Chine que pour la cérémonie d’ouverture des Jeux le 4 février avant de rentrer aux États-Unis quelques jours plus tard.

9h10 : La Thaïlande redevient une destination où partir en temps de Covid

Le pays va de nouveau dispenser les voyageurs vaccinés de quarantaine à partir du 1er février.

Ces visiteurs devront tout de même fournir un test Covid négatif effectué dans le pays d’origine, en faire un second à leur arrivée, et un dernier le cinquième jour. Un sacrifice nasal pour des plages paradisiaques à la clef.

9h04 : La Nouvelle-Calédonie entre dans sa deuxième vague épidémique

Le variant Omicron n’aura décidément épargné aucune île. L’archipel français a été placé en phase d’alerte 3 (sur 4 niveaux) alors que le taux d’incidence a plus que doublé entre lundi et jeudi, passant de 212 cas pour 100.000 personnes à 476 cas, selon un bulletin des autorités sanitaires.

Des mesures similaires à celles mises en place en métropole pour tenter de freiner l’épidémie sans paralyser l’économie ont été annoncées : dès lundi, l’isolement pour les personnes vaccinées positives, passera de 10 à 7 jours avec une levée d’isolement possible au bout de 5 jours en cas de tests négatifs.

8h53 : Ça va faire « meeeeeeeeuh » porte de Versailles à Paris

Le Salon de l’agriculture « se tiendra » bien du 26 février au 6 mars 2022, avec « passe vaccinal obligatoire » et « ventilation optimisée », ont annoncé mardi soir les organisateurs de cet événement.

8h31 : Un Conseil de défense sanitaire se tient ce matin à l’Elysée

Les membres du Conseil se réunissent à 9 heures ce matin. Olivier Véran pourrait s’exprimer à l’issue de cette réunion, qui fait son grand retour après avoir attrapé le Covid-19. Il devrait informer les Français sur l’évolution des restrictions sanitaires et notamment le prolongement des règles de télétravail toujours fixé à trois jours par semaine.

 

8h10 : A Strasbourg, les profs attendent toujours leur masque FFP2

Promis par Jean-Michel Blanquer aux « personnels qui en ressentiraient le besoin », les 5 millions de masques FFP2 ne semblent pas encore être arrivés dans tous les établissements.

8h04 : Les chiffres des cures thermales font plouf

Le bilan des deux dernières années n’est pas bon pour les établissements thermaux obligés de fermer à maintes reprises depuis le début de la pandémie. Fermés de janvier à mai en 2021, ils ont reçu cette année-là 326.000 curistes, soit une baisse de 43,5 % par rapport aux 581.000 curistes de 2019. En 2020, à cause du premier confinement, ils avaient accueilli moins de 200.000 personnes.

7h50 : Le plan blanc réactivé en Guadeloupe

Avec 16.500 nouveaux cas de Covid-19 en une semaine et 151 personnes hospitalisées selon l’ARS, les hôpitaux de l’île sont de nouveau submergés. Des lits de réanimation supplémentaires ont été ouverts et des renforts ont été demandés.

7h40 : Un point sur la pandémie en France

Les hospitalisations continuent d’augmenter avec 27.230 personnes entrées à l’hôpital mercredi pour cause de Covid-19. Les chiffres tendent en revanche à baisser dans les services de soins critiques note Santé publique France.

Par ailleurs, 436.167 nouvelles contaminations ont été enregistrées en France ces dernières 24 heures.

7h30 : Les profs en grève

Pour le deuxième jeudi consécutif, le personnel de l'éducation national sera en grève ce jeudi. Des manifestations sont prévues localement en France. A Paris, le rassemblement sera finalement toléré par la police après un imbroglio avec l'annonce du prefet de police Didier Lallement. 

Bienvenue à tous dans ce live !

Comme vous, on espère quelques éclaircies dans l’actualité liée à la pandémie de Coronavirus ce jeudi 20 janvier, qui pour l’instant est à l’image de la météo en France : morose.