L’endométriose reconnue comme affection longue durée, qu’est-ce que ça va changer pour vous ? Racontez-nous

VOTRE VIE VOTRE AVIS La maladie touche une femme sur dix en France

Sélène Agape
— 
(Illustration) Des centaines de personnes mobilisées à la marche en faveur de la lutte contre l'endométriose, le 25 mars 2017.
(Illustration) Des centaines de personnes mobilisées à la marche en faveur de la lutte contre l'endométriose, le 25 mars 2017. — ANDRIEU ARNAUD/SIPA

Méconnue, sous-diagnostiquée au risque d’une errance médicale, mal soignée… La prise en charge de l'endométriose reste difficile en France, mais va-t-elle enfin changer ? La maladie  gynécologique a été reconnue comme  affection de longue durée (ALD) jeudi 13 janvier après le vote unanime d'une résolution à l’Assemblée nationale.

En France, une femme sur dix est touchée par l’endométriose et dont le diagnostic est en moyenne posé après sept ans, selon l’association EndoFrance. Le président Emmanuel Macron a annoncé le lancement prochain d'une stratégie nationale de lutte pour mieux faire connaître et diagnostiquer la maladie.

La reconnaissance de l’endométriose comme ALD devrait permettre une prise en charge de la maladie à 100 % par l'Assurance maladie, c’est-à-dire le remboursement de soins ou encore de congés maladies. Découverte en 1860, cette maladie encore mal documentée est liée à la présence de cellules d’origine utérine en dehors de l’utérus, qui réagissent aux hormones lors des cycles menstruels. Si elle peut être asymptomatique, elle se manifeste chez de nombreuses femmes par des règles abondantes, des violentes douleurs, des complications d’ordre urinaires ou digestives, de la fatigue chronique, pouvant entraîner une hospitalisation, et parfois provoquer l’infertilité.

L’endométriose reconnue comme affection longue durée, qu’est-ce que ça va changer pour vous ? Allez-vous consulter plus régulièrement si les frais sont exonérés ? Pourriez-vous vous faire opérer ? Tenter des traitements ? Pensez-vous que ça va encourager de nouvelles recherches sur les types d’endométriose ? Êtes-vous ravi(e) s que le sujet devienne un « problème de société » comme a déclaré Emmanuel Macron ? Vous pouvez témoigner en remplissant le formulaire ci-dessous. Vos témoignages serviront à la rédaction d’un article. Merci d’avance !