Endométriose : L’Assemblée nationale reconnaît le statut d’affection longue durée

MALADIE Aujourd’hui, Brut, partenaire de « 20 Minutes », s’intéresse à la prise en charge d’une maladie hélas très répandue

20 Minutes avec Brut
— 
L'endométriose correspond au développement de la muqueuse utérine et à sa dissémination en dehors de l'utérus
L'endométriose correspond au développement de la muqueuse utérine et à sa dissémination en dehors de l'utérus — StockSnap / Pixabay

C’est un immense espoir pour les centaines de milliers de femmes atteintes d’endométriose : le 13 janvier 2022, la proposition de résolution pour la reconnaissance de cette maladie comme une affection longue durée a été adoptée – à l’unanimité – par l'  Assemblée nationale.

Portée par la députée Clémentine Autain, la mesure vise à accompagner les trop nombreuses femmes (une sur dix à travers le monde) victimes de ce trouble multifactoriel, aux  nombreux symptômes mais se manifestant le plus souvent par de vives – et parfois handicapantes – douleurs, incurable… et dont le diagnostic est en moyenne posé après sept ans d’errance médicale !

Une mauvaise prise en charge par le système de santé

« L’endométriose est connue des scientifiques depuis le 19e siècle, précise au pupitre Clémentine Autain, mais il aura fallu attendre 2020 pour que la maladie soit intégrée au programme de médecine ! ». Découvrez l’essentiel du discours de la députée  LFI dans cette vidéo de notre partenaire Brut.