Covid-19 : La quatrième dose de vaccin « moins » efficace contre Omicron...

CORONAVIRUS Retrouvez les dernière informations liées à l'épidémie de coronavirus en France et dans le monde ce lundi

M.F, M.A & J.-L. D.
— 
La quatrième dose serait moins efficace que prévu
La quatrième dose serait moins efficace que prévu — JACK GUEZ / AFP

L'ESSENTIEL

  • Avec en moyenne 294.452 cas quotidiens sur les sept derniers jours contre 313.252 le dimanche précédent, selon les chiffres officiels, les contaminations continuent de baisser en France.
  • Les services de soins critiques, le nombre de malades graves du Covid se stabilise avec 3.852 patients enregistrés dimanche, comme la veille, contre 3.895 vendredi et 3.939 jeudi.
  • En revanche, le nombre total d'hospitalisations poursuit son ascension : 24.887 dimanche, contre 24.544 samedi.

A LIRE AUSSI

A VOIR

 

C’est la fin de ce live. Merci de nous avoir suivis. Retrouvez les informations liées au coronavirus sur notre site.
19h35 : Le masque de retour dans les lieux très fréquentés en Loire-Atlantique

Le préfet de Loire-Atlantique a pris lundi un nouvel arrêté, rendant obligatoire le port du masque dans les lieux à « forte concentration de personnes », après la décision du tribunal administratif de suspendre l’obligation de le porter en extérieur.

« Le préfet a pris acte de l’ordonnance en référé rendue par le tribunal administratif de Nantes ce vendredi et il a décidé de prendre un nouvel arrêté applicable jusqu’au 25 février 2022 », indique la préfecture de Loire-Atlantique dans un communiqué.

19h25 : La police de Hong Kong arrête deux membres d’équipage de Cathay liés à un foyer de Covid-19

La police de Hong Kong a arrêté et inculpé deux membres d’équipage d’un vol de la compagnie Cathay Pacific pour avoir violé les régulations anti-coronavirus, l’enquête ayant lié la violation de leur quarantaine à l’apparition du variant Omicron dans le territoire.

Comme la Chine, Hong Kong applique une stricte stratégie « Zéro Covid » qui a maintenu les contaminations très basses, mais a quasiment coupé ce centre international de la finance du reste du monde ces deux dernières années.

19h10 : La 4e dose de vaccin « moins » efficace contre Omicron, selon un hôpital israélien

L’administration d’une quatrième dose des vaccins Pfizer ou Moderna permet de multiplier les anticorps mais s’avère « moins » efficace pour lutter contre le variant Omicron du coronavirus, a indiqué lundi un hôpital israélien ayant entamé un des premiers essais cliniques sur le sujet.

Une équipe de l’hôpital Sheba, près de Tel-Aviv, a initié fin décembre un essai clinique, vaccinant 154 soignants avec une quatrième dose Pfizer et 120 autres volontaires avec une quatrième dose Moderna. Une semaine après le début de cet essai clinique, qui doit se prolonger sur six mois, « les anticorps (des participants, NDLR) ont été multipliés par cinq, ce qui indique que le vaccin fonctionne et offre une protection contre les complications graves », avait indiqué l’hôpital à la presse.

18h45 : Les professionnels du tourisme appellent le gouvernement à muscler son soutien

Deux organismes du secteur touristique ont appelé lundi le gouvernement à renforcer encore ses aides en faveur des entreprises à l'activité toujours mise à mal par la crise sanitaire et permettre que la France "reste la première destination touristique mondiale".

La Confédération des acteurs du tourisme, qui regroupe les principales organisations de l'hôtellerie-restauration (Umih, GNC, SNRT, FNHPA), l'événementiel (Unimev) ou des voyagistes (Seto) notamment, demande un abaissement des seuils d'éligibilité aux dispositifs de "prise en charge des frais fixes et l'activité partielle" de façon à "rendre les entreprises réellement éligibles à ces aides", dans un communiqué.

18h30 : Le président du Mexique de retour après son deuxième Covid

Le président mexicain, Andrés Manuel Lopez Obrador, a repris lundi sa conférence de presse quasi-quotidienne après une semaine pendant laquelle il a été soigné pour les légers symptômes de sa deuxième contamination par le Covid-19 qui bat des records dans son pays.

« Tout s’est bien passé. C’est la preuve que ce variant n’a pas la même gravité que le variant antérieur », a déclaré AMLO -ses initiales et son surnom. Son pays a enregistré samedi un nouveau record de 47.113 cas supplémentaires en 24 heures. Optimiste, le président a répété que « les contagions augmentaient, mais pas les hospitalisations ». « Ce qui aide c’est la vaccination », a-t-il souligné.

17h50 : Israël réduit la quarantaine pour les cas positifs

Le gouvernement israélien a décidé lundi de réduire la durée de la quarantaine des personnes positives au Covid-19 de sept à cinq jours, alors que le nombre record de contaminations suscite, comme ailleurs, des craintes de déstabilisation de l’économie.

« Cette décision nous permettra de continuer à protéger la santé publique d’une part et d’assurer la stabilité de l’économie de l’autre, même si c’est difficile », a déclaré le Premier ministre Naftali Bennett dans une courte vidéo envoyée par son bureau.

17h36 : Le chef de l’ONU appelle à Davos à vacciner tout le monde

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a appelé lundi lors du Forum économique mondial virtuel de Davos (Suisse) à vacciner tout le monde sur la planète, faute de quoi, selon lui, cette dernière ne sortira pas de la pandémie et de ses variants. « Si nous ne parvenons pas à vacciner chaque personne, nous donnons naissance à de nouveaux variants » du virus du Covid-19, « qui se propagent au-delà des frontières et paralysent brutalement la vie quotidienne et les économies », a ajouté le chef de l’ONU.

Fin 2021, « l'Organisation mondiale de la santé a dévoilé une stratégie visant à vacciner 40 % des personnes dans tous les pays d’ici la fin de l’année dernière et 70 % d’ici le milieu de cette année » mais « nous sommes loin de ces objectifs », a regretté Antonio Guterres. « Les taux de vaccination dans les pays à revenu élevé sont – honteusement – sept fois plus élevés que dans les pays africains. Nous avons besoin d’équité en matière de vaccins, maintenant », a-t-il martelé.

17h34 : Le port du masque de retour en extérieur en Loire-Atlantique, mais pas partout

En vigueur depuis le 31 décembre dernier, l’obligation de porter le masque en extérieur en Loire-Atlantique a été suspendue vendredi par le tribunal administratif de Nantes, saisi en urgence. Ce lundi, la préfecture a publié un nouveau texte avec des nouvelles règles, applicables dès mardi matin et jusqu’au 25 février. Ce nouvel arrêté demande aux personnes de plus de 11 ans de se couvrir le nez et la bouche en extérieur, mais pas partout ni tout le temps. On fait le point dans cet article.

17h20 : Comme l’avancent les experts, « le scénario du pire » s’éloigne-t-il vraiment ?

Et si c’était le début de la fin ? La lumière au bout du tunnel ? La lueur d’espoir tant attendue ? Certes, les chiffres de l’épidémie de coronavirus vont de records en records, ces dernières semaines, mais ils commencent à baisser doucement depuis quelques jours.

Mieux encore, selon l’épidémiologiste Arnaud Fontanet, on est même sur la bonne voie. « La décrue a commencé », a déclaré le membre du Conseil scientifique, ce lundi sur France Inter. Mais pourquoi les experts du Covid-19 avancent-ils aussi sûrement que « le scénario du pire s’éloigne » ? Je fais le point dans cet article​.

17h13 : La pilule anti-Covid de Pfizer approuvée par les autorités sanitaires au Canada

Le ministère canadien de la Santé a annoncé lundi qu’il autorisait l’utilisation du traitement viral anti-Covid de Pfizer, commercialisé sous le nom de Paxlovid, d’après un communiqué.

Ce médicament antiviral pourra être administré aux « adultes atteints d’une forme légère ou modérée de Covid-19 présentant un risque élevé d’évolution vers une maladie grave, notamment un risque d’hospitalisation ou de décès », est-il indiqué.

17h09 : Cas contact, Ursula von der Leyen sera absente pour le discours d’Emmanuel Macron au Parlement européen

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a annulé lundi sa venue à Strasbourg au Parlement européen, où Emmanuel Macron doit prononcer mercredi un discours pour la présidence française de l’UE, après avoir été déclarée cas contact au Covid.



« Mon chauffeur a été testé positif (au coronavirus). Malheureusement, je dois en conséquence annuler ma participation à la plénière du Parlement européen » à Strasbourg qui se tient jusqu’à jeudi, a indiqué ursula von der Leyen sur Twitter.

16h54 : Les ventes de tabac ont reculé en France en 2021, après une année 2020 atypique

Les ventes de tabac ont reculé de 6,2 % en volume en 2021 comparé à 2020, année où les restrictions sanitaires liées au Covid-19 avaient tari les achats transfrontaliers pendant trois mois, mais elles ont mieux résisté en valeur, a annoncé la Confédération des buralistes.

En 2021, 43.188 tonnes de tabac, tous produits confondus (cigarettes, tabac à rouler, cigares, tabac à chauffer, à mâcher…) ont été vendues en France, selon des chiffres compilés par Logista, l’opérateur qui livre les quelque 23.500 bureaux de tabac du territoire national, transmis lundi par la confédération. L’année précédente, ces ventes s’étaient élevées à 46.041 tonnes, soit un niveau très proche des 46.273 tonnes vendues en 2019, précise-t-elle.

16h40 : Dans les Pyrénées-Atlantiques, Novasep produira le traitement anti-covid de Pfizer à partir de fin 2022

Novasep et son usine béarnaise de Mourenx (Pyrénées-Atlantiques) produira le principe actif de la pilule anti-covid de Pfizer, le Paxlovid, à compter du 3e trimestre 2022, a annoncé le PDG du façonnier français, qui va recruter 40 salariés supplémentaires.

« Novasep va produire la matière active du Paxlovid sur notre site de Mourenx et les premières quantités commerciales seront fournies à partir du 3e trimestre 2022 », a indiqué Michel Spagnol, confirmant l’annonce dans la matinée par Pfizer de ce partenariat industriel.

16h33 : La dose de rappel annuel contre la grippe et le coronavirus « pas avant l’automne » 2023, annonce Moderna

Moderna estime pouvoir offrir sa dose de rappel annuel à la fois contre le Covid-19, la grippe et le VRS (virus respiratoire syncytial, infectant les poumons et les voies respiratoires) « dans le meilleur des cas à l’automne 2023 », a déclaré lundi son directeur général.

« Dans le meilleur des cas ce sera à l’automne 2023. Je ne pense pas que ce sera dans tous les pays, mais nous sommes convaincus que c’est possible dans certains pays l’année prochaine », a déclaré Stéphane Bancel, le directeur général du laboratoire qui fabrique l’un des deux vaccins anti-Covid-19 les plus efficaces et basés sur la technologie de l’ARN messager.

16h01 : Le traitement anti Covid-19 de Pfizer sera produit dans les Pyrénées-Atlantiques

Le groupe Pfizer a choisi le laboratoire Novasep à Mourenx pour la fabrication du principe actif de son médicament contre le Covid-19, le Paxlovid. Bonne nouvelle, cela va se traduire par un investissement de six millions d’euros et le recrutement de 40 personnes pour le site situé dans les Pyrénées-Atlantiques.  20 Minutes a contacté le maire de la ville. 

15h24 : La rentrée en présentielle encore décalée au Québec

Fermées en raison de la propagation du coronavirus, de nombreuses écoles qui devaient rouvrir leurs portes aux petits Québécois ce lundi ne le feront finalement pas. Cette fois ce n’est pas Omicron qui est en cause, mais une tempête de neige. Les parents vont devoir encore faire la classe à la maison.

15h10 : Vers la fin des dernières restrictions au Royaume-Uni ?

Pris dans un énième scandale pour avoir participé à des fêtes organisées à Downing Street alors que le Royaume-Uni vivait sous de strictes contraintes sanitaires, Boris Johnson va tenter de rattraper le coup via une série d’annonces aux accents populistes. Parmi elles, certaines mesures concernent les restrictions contre le coronavirus encore en place comme le télétravail et le port du masque en intérieur. Jugées liberticides par une partie de son camp, elles pourraient être levées dès le 26 janvier indiquent les médias anglais.

14h26 : Les tests coûteront « un peu plus d’un milliard et demi » en janvier, selon Olivier Dussopt

Le large accès au dépistage du Covid-19 financé par l’Etat devrait coûter « un peu plus d’un milliard et demi d’euros en janvier », a affirmé lundi le ministre délégué aux Comptes publics Olivier Dussopt, sous l’effet de la vague Omicron.



« Nous avons dépensé plus d’un milliard d’euros pour les tests au mois de décembre dernier avec 28 millions de tests, et je pense que nous dépenserons un peu plus d’un milliard et demi d’euros au mois de janvier », a indiqué le ministre, interrogé sur l’antenne de Sud Radio lundi.

14h10 : La Chine ne vendra finalement pas de billets pour les JO mais invitera des spectateurs

Le comité d’organisation des JO d’hiver de Pékin a annoncé lundi annuler son projet de vendre des tickets au grand public, en raison de la situation épidémique, tout en promettant d’accueillir des spectateurs sur invitation. Il était jusqu’ici prévu que les personnes résidant en Chine puissent acheter des billets et assister aux Jeux (4-20 février). Les spectateurs

Le comité d’organisation n’a pas précisé comment ces personnes seront sélectionnées ni si elles devront effectuer une quarantaine avant de se rendre dans les stades et au bord des pistes de ski. Selon certaines sources, des invitations pourraient notamment être données à des fonctionnaires ou des employés d’entreprises publiques.

13h45 : Nouvelle règle pour le masque à Paris

Le port du masque ne sera désormais plus obligatoire dans tout Paris, mais dans les lieux où « la densité de population ne garantit pas, sans port du masque, le bon respect des gestes barrière », a annoncé la préfecture de Police ce lundi.



Le masque est désormais obligatoire dans la capitale sur les marchés, les brocantes, les vide-greniers, les ventes au déballage, dans tous les rassemblements de plus de 10 personnes, dans les lieux d’attente des transports en commun, aux abords des gares, des entrées de centres commerciaux, des établissements scolaires ou universitaires, des lieux de culte, des offices et cérémonies et dans les files d’attente qui se constituent dans l’espace public.

13h30 : En Espagne, des chevaux traversent les flammes pour conjurer le coronavirus (parce qu’après tout, pourquoi pas ?)

Dans le village espagnol de San Bartolomé de Pinares, chaque nuit du 16 au 17 janvier, les chevaux s’élancent dans des brasiers pour conjurer les épidémies, une tradition ancestrale. Appelée « Luminarias », cette tradition remonterait au XVIIIe siècle et à une épidémie qui a décimé la population équine.

« Quand un animal mourrait après avoir été infecté, on le brûlait. Et comme l’épidémie a fini par disparaître, on s’est mis à croire que la fumée protégeait les animaux », explique Leticia Martin, kinésithérapeute de 29 ans montant « Fiel ». 

12h52 : 60 députés emmenés par LFI saisissent le Conseil Constitutionnel sur le pass vaccinal

Une soixantaine de députés de tous bords emmenés par le groupe France insoumise ont saisi lundi le Conseil Constitutionnel contre le projet de loi instituant le pass vaccinal adopté dimanche par le Parlement.

Déjà annoncé dans l’hémicycle, ce recours visant la transformation du pass sanitaire en pass vaccinal a reçu le soutien des députés du groupe de la Gauche démocratique et républicaine, de 13 députés Libertés et Territoires, six députés UDI, deux députés du groupe socialiste (Régis Juanico et Jérôme Lambert) et un député LR (Xavier Breton), selon LFI.

12h17 : « Les choses ont tendance à s’améliorer » pour le président du syndicat de médecins généralistes MG France

Interrogé sur Franceinfo, ce lundi, Jacques Battistoni, le président du syndicat de médecins généralistes MG France estime que « les choses ont tendance à s’améliorer ». « On a beaucoup de cas, beaucoup de contagiosité dans les familles, mais finalement les gens ne sont pas très malades », a-t-il expliqué, ajoutant : « Les patients qu’on voit ont extrêmement rarement des formes graves ».

12h13 : Des symptômes différents entre le variant Delta et Omicron

Selon une étude réalisée par les autorités sanitaires britanniques, partagée par le journaliste Vincent Glad, le variant Omicron provoque beaucoup « plus de mal de gorge, un peu plus de fièvre et de toux et beaucoup moins de pertes de l’odorat et du goût ».



 

12h04 : La pandémie continue de faire des ravages sur l’emploi (ONU)

La pandémie de Covid-19 continue de faire des ravages sur l’emploi dans le monde et un retour aux niveaux d’avant la crise sanitaire pourrait prendre des années, a affirmé l’ONU lundi. L’Organisation internationale du Travail (OIT) a été forcée de revoir en forte baisse ses prévisions de reprise du marché du travail cette année, notamment à cause de l’impact des variants Delta et Omicron, qui ont frappé durement la grande majorité des pays dans le monde.

Elle prévoit désormais un déficit global en heures travaillées équivalent à 52 millions d’emplois à temps plein par rapport au quatrième trimestre de 2019. C’est deux fois plus que ce que l’organisation onusienne prévoyait encore en mai 2021, selon le rapport sur les tendances 2022 publié lundi.

11h50 : « On a tous peur d’être positifs », avoue Clément Noël avant les JO

Le slalomeur français, qui visera une médaille aux Jeux olympiques, doit concilier objectifs sportifs et précautions sanitaires. Le quatrième des JO 2018 a répondu avant Wengen aux questions de notre journaliste sportif Aymeric Le Gall et explique comment il doit composer avec le spectre du coronavirus qui plane sur la compet' de ski alpin, comme ailleurs.



 

11h43 : L’enfer, c’est janvier… mais on est là pour vous aider

Les vacances de Noël sont déjà loin, et la déprime du début d’année, elle, est déjà là. Temps pourri, pandémie et moral en berne… Voici venu le temps du blues de janvier (d’autant que ce lundi 17, c’est bel et bien le Blue Monday). Mais avec quelques petits trucs et plaisirs simples, 20 Minutes veut vous rebooster le moral. On écoute les conseils d' Anissa Boumediene et on sera parés pour affronter janvier (et février, et mars) :



 

11h28 : Nouvel appel à la grève jeudi dans les écoles, collèges et lycées, annoncent plusieurs syndicats

Plusieurs syndicats ont lancé un nouvel appel à la grève jeudi dans les écoles, collèges et lycées après le mouvement d’ampleur de jeudi dernier, pour demander « des réponses fortes » face au « chaos » engendré par la crise sanitaire, et des investissements massifs dans l’éducation.



Pour en savoir plus ; c’est par ici.

10h54 : Pourquoi les blocs opératoires sont-ils forcés de tourner au ralenti à Nice ?

Au CHU de Nice, les chirurgiens ont « au moins 40 % de créneaux en moins que d’habitude et ça peut aller jusqu’à 50 % », confirmait dimanche à 20 Minutes le Pr Stéphane Litrico, vice-président de la Commission médicale d’établissement (CME). Les blocs opératoires font face à une pénurie d’infirmiers anesthésistes, conséquence du Covid-19 mais surtout d’un problème d’embauche structurel, selon lui. Notre journaliste Fabien Binacchi vous explique tout  dans son article.

10h15 : Tout sportif venant de l’étranger devra être vacciné pour concourir en France, annoncent des sources gouvernementales

Tout sportif, y compris professionnel, qui vient pour une compétition en France, comme prochainement pour le tournoi des Six Nations, devra être vacciné pour entrer dans une enceinte sportive, ont annoncé des sources gouvernementales, ce lundi.

Au lendemain de l’expulsion d’Australie du numéro un mondial de tennis Novak Djokovic, le gouvernement français a précisé que le pass vaccinal ne s’appliquerait pas uniquement aux sportifs amateurs et professionnels basés en France mais aussi aux sportifs étrangers qui viennent pour des compétitions.

10h14 : Un accusé positif au Covid, pas de reprise du procès du 13-Novembre avant le 25 janvier, annoncent des sources proches

Le procès des attentats du 13-Novembre ne reprendra pas avant le 25 janvier au moins, l’un des accusés, Ali El Haddad Asufi, ayant été testé positif au Covid dans le week-end, a-t-on appris lundi de sources proches du dossier.

Dans un message adressé lundi matin aux avocats, le président de la cour d’assises spéciale de Paris, Jean-Louis Périès, écrit que le résultat du test PCR auquel a été soumis Ali El Haddad Asufi « s’est avéré positif » et que « la semaine à venir est totalement compromise », un nouveau « test utile » ne pouvant être réalisé que vendredi prochain.

9h55 : L’Union des Métiers et des Industrie de l’Hôtellerie ne contrôlera pas l’identité du pass vaccinal

Interrogé ce lundi matin sur Franceinfo au sujet du pass vaccinal, le vice-président de la branche de restauration de l’Union des Métiers et des Industrie de l’Hôtellerie, Jean Terlon, a fait savoir que « le contrôle d’identité ne sera pas appliqué car un, il n’est pas obligatoire, et deux, on n’est pas formé à juger de la validité de ce passe ».

9h54 : Le pass vaccinal entrera en vigueur « d’ici la fin de la semaine si tout va bien », déclare Christophe Castaner

Le pass vaccinal, adopté dimanche par le Parlement, entrera en vigueur « d’ici la fin de la semaine si tout va bien », a fait savoir Christophe Castaner, ce lundi matin sur BFMTV.



 

9h51 : Le pass vaccinal est « une mesure politique et non sanitaire » pour Jordan Bardella

Pour Jordan Bardella, le président du Rassemblement national, le pass vaccinal, adopté par le Parlement, est « une mesure politique et non sanitaire », a-t-il déclaré, ce lundi matin sur Franceinfo.



 

9h48 : Le pass vaccinal disparaîtra « au moment où nous n’en aurons plus besoin, le plus vite possible », selon Christophe Castaner

Interrogé ce lundi matin sur la durée de la mise en place du pass vaccinal, le député Christophe Castaner, président du groupe LREM à l’Assemblée nationale a déclaré que « La limite est le moment où nous n’en aurons plus besoin, le plus vite possible ».



« Personne ne souhaite que ce système perdure, mais la situation sanitaire aujourd’hui (…) implique que nous nous armions et que nous combattions le virus », a-t-il fait savoir sur BFMTV.

9h45 : « Au mois de mars on sera à un niveau très bas » de contaminations, selon Arnaud Fontanet

« C’est un pic de courte durée. Courant février le nombre d’infections va décroître très fortement et au mois de mars on sera à un niveau très bas », a déclaré Arnaud Fontanet, ce lundi sur France Inter.



« Un peu de patience, je comprends l‘exaspération et la fatigue de tous. C’est énormément de travail de faire face à toutes ces interrogations que nous posent ces nouveaux variants, on passe à peine le pic, continuons l’effort, il a vraiment payé », a-t-il estimé.

9h42 : « On n’exclut pas une 6e ou 7e vague », prévient Arnaud Fontanet

Y aura-t-il d’autres vagues épidémiques ? C’est possible, selon Arnaud Fontanet. « Il y aura de nouveau des vagues dont il est difficile de dire quelles seront leurs sévérités. […] On n’exclut pas une 6e ou 7e vague, on sera mieux armés », a mis en garde l’épidémiologiste.

« Le processus d’émergence des variants va continuer d’exister. Si vous avez un variant qui émerge qui est capable d’échappement immunitaire et d’une contagiosité extrême, on peut se retrouver avec une nouvelle vague », a précisé le membre du Conseil scientifique.



« Si on a la chance avec Omicron d’avoir un variant peu sévère, on aura des vagues qui vont affecter les hospitalisations mais pas les réanimations. Si malheureusement le prochain variant, qui échappe beaucoup, très contagieux et plus sévère, ce sera plus difficile. Mais la bonne nouvelle dans tout ça, c’est qu’à chaque vague on rajoute une couche d’immunité naturelle et vaccinale, elle dure dans la protection contre les formes graves », a-t-il ajouté.

9h39 : « La décrue a commencé », estime Arnaud Fontanet

Invité de France Inter, ce lundi matin, le professeur Arnaud Fontanet, membre du Conseil scientifique et épidémiologiste à l’Institut Pasteur, a fait le point sur la situation sanitaire : « Le scénario du pire s’éloigne, la décrue a commencé, le pic des infections a été passé ces jours-ci au moins en Île-de-France, ce sera un petit peu plus tard dans les autres régions », a-t-il déclaré.



« Les admissions à l’hôpital devraient augmenter dans les prochains jours puis atteindre un pic dans la semaine qui vient. En revanche, les patients vont rester à l’hôpital, on peut s’attendre à ce qu’ils restent très sollicités tout le courant février. Mais on a le sentiment que le pic est en train de passer devant nos yeux », a-t-il ajouté.

9h38 : 7.202 animaux en attente d’adoption, les refuges de la SPA saturés

A la SPA, l’année 2022 commence avec des refuges proches de la saturation en raison d’un manque d’adoptions : 7.202 animaux attendent un nouveau maître dans les 62 sites de l’association de défense animale, a-t-elle annoncé.

« L’année 2021, impactée par la pandémie de Covid-19, a vu la SPA recueillir à nouveau plus de 45.000 animaux, à l’instar de 2019, et a rendu possible 40.142 adoptions responsables », précise la SPA samedi dans un communiqué, déplorant « ne pas pouvoir recueillir de nouveaux pensionnaires malgré de nombreuses demandes d’abandons ».

9h37 : Les cas quotidiens au plus haut en Chine depuis deux ans à trois semaines des JO

Le nombre de cas de Covid-19 en Chine a atteint lundi son plus haut niveau depuis mars 2020, alors que Pékin se démène pour éradiquer le variant Omicron hautement contagieux à trois semaines des Jeux olympiques d’hiver. Lundi, 223 nouveaux cas ont été signalés en Chine, dont 80 dans la ville portuaire de Tianjin, touchée par le virus, et neuf autres, dont des cas d’Omicron, à Canton, dans le sud du pays.

Soixante-huit autres cas ont été signalés dans la province centrale du Henan, où des mesures de confinement partiel et une campagne massive de tests ont été mis en place pour plusieurs millions de résidents. Zhuhai, à la frontière avec Macao, a demandé à ses habitants d’éviter de quitter la ville après avoir détecté une poignée de cas d’Omicron et a commencé à tester toute la ville à partir de lundi. Les écoles ont été fermées.

9h36 : Novak Djokovic a atterri à Dubaï après son expulsion d’Australie

Novak Djokovic a atterri à Dubaï après avoir été expulsé d’Australie au terme d’une bataille judiciaire sur son statut vaccinal, a constaté lundi une journaliste qui avait embarqué à bord du même avion. Le numéro 1 du tennis mondial a quitté l’avion avec deux sacs et un masque, après avoir atterri à l’aéroport international de Dubaï à 5h32 heure locale (1h32 GMT).

Novak Djokovic devait être la tête d’affiche du match d’ouverture de l’Open d’Australie lundi, mais le Serbe non vacciné contre le Covid-19 ne défendra pas son titre après le rejet par la Cour fédérale d’Australie de son recours contre l’annulation de son visa, amenant à son expulsion du pays. Il a quitté Melbourne avec ses entraîneurs à 22h51 (11h51 GMT), sans que l’on sache quelle sera sa destination finale.

9h32 : Quand le Covid-19 enrichit… Les plus riches

La fortune des dix hommes les plus riches du monde a doublé depuis le début de la pandémie tandis que les revenus de 99 % de l’humanité ont fondu, d’après un rapport d’Oxfam lundi.

La fortune cumulée de l’ensemble des milliardaires a connu depuis le début de la pandémie de Covid-19 « sa plus forte augmentation jamais enregistrée », assure l’ONG de lutte contre la pauvreté, dans un rapport intitulé « les inégalités tuent ».

9h15 : Jamais plus autant de restrictions en France ?

Pour le directeur général du laboratoire Pfizer, Albert Bourla « cette vague sera la dernière avec autant de restrictions ». Ce dernier a estimé sur BFMTV que la technologie ARN Messager était « très puissante » et qu’il était « important d’avoir trois doses pour avoir une vaccination complète, puis une dose par an sauf pour les personnes immunodéprimées qui pourraient se faire vacciner tous les trimestres ».

9h10 : Le pic des infections a été passé en Île-de-France

Pour l’épidémiologiste Arnaud Fontanet interviewé sur France Inter, « la décrue a commencé » et « les admissions à l’hôpital devraient atteindre un pic dans la semaine qui vient ».



 

8h55 : Que contient le projet de loi instaurant le pass vaccinal ?

Contrôles, amendes, lieux d’application… On revient juste ici sur les principales dispositions du projet de loi adopté ce dimanche et qui entrera prochainement en vigueur.

8h40 : Nouvelle grève en vue dans les écoles

Le syndicat d’enseignants Snes-FSU a appelé dimanche à une nouvelle journée de mobilisation jeudi 20 janvier contre le protocole sanitaire à l’école. Les actions de grève et les rassemblements se feront au niveau local, mais le syndicat dit préparer une grève massive le 27 janvier.

« La situation est intenable dans l’Éducation nationale, écrit le Snes-FSU dans son communiqué. Le chaos engendré par la gestion de la crise sanitaire mérite des réponses fortes. » Le syndicat demande notamment à « reporter les épreuves de spécialités (du Baccalauréat) de mars et les organiser plus tard ». Il exige aussi des investissements pour permettre des recrutements massifs et réduire les effectifs dans les classes.

8h10 : Le nombre de cas quotidiens continue de grimper en Chine

Les efforts de Pékin pour éradiquer le variant Omicron à trois semaines des Jeux olympiques d’hiver semblent vains. Avec 223 nouveaux cas signalés lundi, la Chine a atteint son plus haut niveau depuis mars 2020.

7h50 : Un bébé meurt du Covid-19 au Qatar

Bien que la mortalité chez les enfants atteints du Covid-19 soit très limitée, un nourrisson de trois semaines est décédé au Qatar des conséquences d’une « infection grave » due au coronavirus.

Les autorités de santé de plusieurs pays ont enregistré davantage de cas d’infection parmi les enfants depuis la propagation du variant Omicron.

7h40 : La baisse des nouveaux cas se poursuit en France

Selon les chiffres officiels, en moyenne, sur les sept derniers jours, on recense 294.452 cas quotidiens contre 313.252 le dimanche précédent.

7h30 : Le pass vaccinal bientôt en vigueur en France

Dimanche, le Parlement a définitivement adopté le projet de loi instaurant le pass vaccinal. Celui-ci remplacera donc prochainement le pass sanitaire. Cependant, son application n’est pas immédiate. En effet, les parlementaires socialistes ont prévu de saisir le Conseil constitutionnel pour garantir le respect des « libertés fondamentales », ce qui va repousser de quelques jours la promulgation du projet de loi.

Bonjour à tous !

On se retrouve dans ce live ce lundi 17 janvier pour suivre ensemble l’évolution de l’épidémie de coronavirus.