20 Minutes : Actualités et infos en direct
EPIDEMIEPrès de 3.000 hospitalisations en 24 heures, 64 enfants en réanimation

Coronavirus : Près de 3.000 hospitalisations en 24 heures, 64 enfants au total en réanimation

EPIDEMIELes hôpitaux continuent d’accueillir un nombre croissant de malades, avec 20.186 patients hospitalisés mardi
Des médecins dans un hôpital s'occupant de malades du Covid-19 (illustration).
Des médecins dans un hôpital s'occupant de malades du Covid-19 (illustration). - /SIPA / Pixpalace
20 Minutes avec AFP

20 Minutes avec AFP

La pression due à la cinquième vague de coronavirus, portée par le variant Omicron, se poursuit dans les hôpitaux avec près de 3.000 nouvelles admissions en 24 heures, alors que la France a enregistré mardi un nouveau record de contaminations, selon les derniers chiffres de Santé Publique France. Et pour la première fois, Olivier Véran a indiqué que 64 enfants se trouvaient actuellement en réanimation.

Les hôpitaux continuent d’accueillir un nombre croissant de malades, avec 20.186 patients hospitalisés mardi, contre 19.606 lundi, soit 2.881 nouvelles admissions en 24 heures, selon les chiffres de Santé publique France.

64 enfants en réanimation

Une tendance qui se confirme également dans les services de soins critiques, qui accueillent les formes les plus graves de la maladie : au total, ces services soignaient mardi 3.665 malades avec 460 admissions en 24 heures, contre 3.654 la veille.

A titre de comparaison, si le nombre de malades traités en soins critiques (3.665) reste loin du pic de la première vague (plus de 7.000, en 2020) ou de celui de la troisième (6.001, en 2021), il risque de tutoyer à brève échéance celui de la deuxième vague (4.903, en 2020).

Pour la première fois, le ministre de la Santé a donné des chiffres sur les mineurs. « Il y a ce soir 64 enfants hospitalisés en réanimation pédiatrique pour un Covid grave, c’est deux fois plus que le maximum enregistré en novembre ou décembre avec 30 enfants un jour donné », a-t-il déclaré au cours du débat sur le projet de loi instaurant le pass vaccinal.

Répondant à de nombreuses questions de députés sur les chiffres de la pandémie concernant les enfants, il a souligné que depuis le début de la crise sanitaire 28 décès de mineurs avaient été enregistrés – 13 de 0 à 9 ans et 15 de 10 à 18 ans. Trois de ces décès sont « imputables formellement » au covid, les 25 autres ayant « un lien potentiel mais qui n’est pas avéré » avec le covid, a indiqué le ministre.
Répondant à de nombreuses questions de députés sur les chiffres de la pandémie concernant les enfants, il a souligné que depuis le début de la crise sanitaire 28 décès de mineurs avaient été enregistrés – 13 de 0 à 9 ans et 15 de 10 à 18 ans. Trois de ces décès sont « imputables formellement » au covid, les 25 autres ayant « un lien potentiel mais qui n’est pas avéré » avec le covid, a indiqué le ministre.

Répondant à de nombreuses questions de députés sur les chiffres de la pandémie concernant les enfants, il a souligné que depuis le début de la crise sanitaire 28 décès de mineurs avaient été enregistrés – 13 de 0 à 9 ans et 15 de 10 à 18 ans. Trois de ces décès sont « imputables formellement » au covid, les 25 autres ayant « un lien potentiel mais qui n’est pas avéré » avec le covid, a indiqué le ministre.

Plus de 75 % de la population entièrement vaccinée

Dans le même temps, la France a enregistré mardi un record de contaminations avec 271.686 cas enregistrés en 24 heures. Le dernier record remonte à fin décembre, avec un peu plus de 230.000 nouveaux cas en une journée. Sur les sept derniers jours, la moyenne des cas s’est établie à 180.000.

Ces chiffres témoignent de l’ampleur de la vague actuelle de l’épidémie. Celle-ci dure depuis l’automne et a été relancée fin 2021 par l’arrivée du variant Omicron, considérablement plus contagieux que ses prédécesseurs même si sa sévérité semble limitée En 24 heures, les hôpitaux ont enregistré 297 décès.

Sur le front de la vaccination, 76,9 % des Français sont complètement vaccinés (51.833.129 personnes), et 78,6 % ont reçu au moins une injection (53.003.727 personnes), selon la Direction générale de la santé (DGS).

Sujets liés