Coronavirus : Le gouvernement pourrait imposer un test négatif en plus du pass vaccinal dans certains lieux

CUMUL Les Français n’ont visiblement pas fini de présenter des papiers pour prouver qu’ils ne risquent pas de faire circuler le virus du Covid-19

M.F
— 
Les Français vaccinés risquent de continuer à faire des tests de dépistage Covid-19 pour se rendre dans certains lieux. (Illustration)
Les Français vaccinés risquent de continuer à faire des tests de dépistage Covid-19 pour se rendre dans certains lieux. (Illustration) — Marta Lavandier/AP/SIPA

Parce que les personnes vaccinées peuvent tout de même être porteuses du virus du Covid-19, le gouvernement envisagerait de nouvelles règles. Dans l’avant-projet de loi qui doit transformer le pass sanitaire en pass vaccinal, il est indiqué qu’un décret fixera les cas « dans lesquels l’intérêt de la santé publique et l’état de la situation sanitaire imposent un cumul de justificatifs »,  relève Le Parisien.

Autrement dit, il pourrait être exigé pour se rendre dans certains lieux, de présenter un test négatif et ce, même si vous disposez d’un schéma vaccinal complet. La mesure s’applique déjà chez certains de nos voisins européens comme en Allemagne où certains lieux exigent un test négatif en plus d’un pass vaccinal. Cette règle est toutefois levée pour les personnes ayant déjà reçu leur dose de rappel.

Le ministère de la Santé n’a pas donné plus de précision quant aux lieux où cette règle pourrait s’appliquer en France. On peut cependant supposer qu’il s’agirait des lieux les plus à risque : clos, concentrant un grand nombre de personnes pendant une longue période de temps. Cinéma ? Train ? Restaurants ? Bars ? Réponse au moment de l’adoption définitive du projet de loi.