Noël : Attention aux piles et autres petits objets que les enfants pourraient avaler

PRUDENCE Les piles boutons et les perles d’eau font partie des petits objets qui provoquent chaque année des accidents

20 Minutes avec agences
— 
Une pile «bouton» (illustration).
Une pile «bouton» (illustration). — CATERS NEW AGENCY/SIPA

A l’approche de Noël, les autorités appellent à la prudence face à certains produits de petite taille. Avalés par des enfants, ils « peuvent entraîner des complications très graves, parfois mortelles », indiquent la DGCCRF et l’Anses dans un communiqué publié ce jeudi.

L’Agence nationale de sécurité sanitaire et la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes citent plusieurs objets souvent en cause dans ces accidents. Parmi eux, les piles boutons, petites piles rondes présentes dans certains jouets, qui peuvent « entraîner en quelques heures des lésions dues à la libération de substances toxiques dans l’œsophage ».



Bien lire les avertissements sur les emballages

Les perles d’eau, utilisées en décoration ou dans les plantes ainsi que dans des jouets, peuvent gonfler dans le tube digestif une fois avalées « et causer une occlusion intestinale, parfois mortelle ». Enfin l’Anses et la DGCCRF pointent les risques liés aux billes aimantées, qui peuvent provoquer des perforations intestinales.

Les deux organismes invitent donc les parents à ne pas laisser ces produits à la portée des enfants et à les surveiller pour éviter tout accident. Ils recommandent aussi de faire attention aux jouets achetés, en lisant attentivement les avertissements sur l’emballage. Si le produit n’est pas conforme à la réglementation, il est possible de le signaler sur le site SignalConso de la DGCCRF.

En cas d’ingestion, même supposée, il faut appeler immédiatement un centre antipoison qui donnera les conseils médicaux et la conduite à tenir. En cas d’urgence vitale, il faut appeler le 15 ou le 112.