Coronavirus : Le variant Omicron met toute l’Europe sous pression

EPIDEMIE Alors que la France mise sur la vaccination, l’Espagne a décidé de rétablir le masque en extérieur. Le Royaume-Uni a pour sa part passé les 100.000 nouveaux cas en 24h

20 Minutes avec AFP
Des personnes avec un masque devant la Tour Eiffel, à Paris le 21 décembre 2021.
Des personnes avec un masque devant la Tour Eiffel, à Paris le 21 décembre 2021. — Michel Euler/AP

Omicron plane plus que jamais au-dessus des fêtes de  Noël. Ce très contagieux variant du coronavirus se répand en effet à une vitesse fulgurante en Europe, où les mesures sanitaires ne cessent de se durcir.

L’Espagne, qui a enregistré mardi un record de 49.823 nouveaux cas en 24 heures dont près de la moitié due à Omicron, a rétabli mercredi le masque en extérieur, alors que le Royaume-Uni signalait plus de 106.000 nouveaux cas de Covid-19 en 24 heures, là aussi un record. L’Europe est la région du monde qui enregistre actuellement le plus de contaminations, avec 2.870.947 cas ces sept derniers jours (60 % du total mondial), suivie de la zone USA/Canada (1.108.580 cas, 23 %).

Face à cette flambée, l’Ecosse a pour sa part annoncé mardi l’annulation de ses festivités du Nouvel An. Le Pays de Galles va lui aussi serrer la vis : à partir de dimanche, les groupes seront limités à six personnes dans les cinémas, pubs et restaurants, avec service à table obligatoire, événements limités à 50 personnes en extérieur ou 30 en intérieur.

Les craintes d’Olivier Véran

Omicron se répand également « à très vive allure » en France et pourrait y devenir majoritaire entre Noël et le Nouvel An, selon le gouvernement, qui a appelé à « accélérer » le recours au télétravail. Le nombre de contaminations pourrait dépasser les 100.000 par jour fin décembre, a prévenu le ministre de la Santé, Olivier Véran​. La France, qui parie sur une accélération de la vaccination plutôt que sur les restrictions, a lancé mercredi sa campagne pour les enfants. La Finlande s’apprête à faire de même, après plusieurs autres pays européens, dont la Belgique, le Danemark, l’Autriche, la Grèce, l’Espagne et le Portugal. La Belgique a en outre annoncé mercredi soir la fermeture de ses cinémas et salles de spectacles. Cafés et restaurants peuvent par contre rester ouverts mais jusqu’à 23h00.

« Omicron devient, ou est déjà devenu, dominant dans plusieurs pays y compris au Danemark, au Portugal et au Royaume-Uni, où les chiffres sont multipliés par deux tous les un jour et demi à trois jours, entraînant des taux inédits de transmission », a déclaré le Dr Hans Kluge, directeur de l’OMS pour l’Europe. Le patron de l’organisation, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a quant à lui mis en garde contre l’illusion selon laquelle il suffirait d’administrer des doses de rappel pour se sortir de la pandémie.