Coronavirus : Les services de réanimation continuent de se remplir, d'après les chiffres de samedi

CHIFFRES 2.933 malades du Covid-19 sont en réanimation, contre 2.901 la veille

20 Minutes avec AFP
— 
Les services de réanimation continuent de se remplir en France, d'après les chiffres publiés samedi
Les services de réanimation continuent de se remplir en France, d'après les chiffres publiés samedi — jody amiet / AFP

Les services de réanimation, où le nombre de patients atteints du Covid-19 est reparti à la hausse fin novembre, continuent de se remplir, selon les chiffres publiés samedi par Santé publique France. Ces services de soins critiques, où sont traités les cas les plus graves, comptaient 2.933 patients, contre 2.901 la veille. Il y a eu 190 admissions en 24 heures.

Plus généralement, 15.370 patients sont hospitalisés. C’est 40 de moins que la veille, mais la tendance est à une nette augmentation depuis un mois, période sur laquelle ce chiffre a presque doublé (+97 %). Santé publique France fait état de 58.536 nouveaux cas en 48 heures, confirmant le dépassement des 50.000 cas quotidiens en moyenne sur une semaine. Le nombre de décès depuis le début de l’épidémie atteint 121.418.

Le gouvernement pousse pour la vaccination

Avec l’arrivée du froid à la fin de l’automne, l’épidémie est repartie avant même que ne se répande en France le variant Omicron, beaucoup plus contagieux que le variant Delta, encore majoritaire de loin.

Le gouvernement compte inciter plus encore à la vaccination, en présentant en janvier un projet de loi pour remplacer le pass sanitaire par un pass vaccinal, et en offrant le vaccin dès que possible aux 5-11 ans, qui transmettent la maladie même s’ils présentent généralement des symptômes légers du Covid-19.

« Une façon d’arriver à l’obligation vaccinale »

« Le pass vaccinal est une façon d’arriver à l’obligation vaccinale. Et moi je pense que c’est plus efficace que de mettre une amende », a affirmé samedi le ministre de la Santé Olivier Véran, dans une vidéo publiée par le média numérique vidéo Brut.

D’après les chiffres samedi de la Direction générale de la Santé, 52.495.095 personnes ont reçu au moins une injection (soit 77,9 % de la population), et 51.434.728 personnes ont un schéma vaccinal complet (soit 76,3 % de la population).