Coronavirus : Votre enfant de 5 à 11 ans est à risque de forme grave et vous allez le faire vacciner ? Racontez-nous

VOUS TEMOIGNEZ Les enfants âgés de 5 à 11 ans qui sont à risque de développer une forme grave du coronavirus pourront se faire vacciner à partir de mercredi

A.B.
A compter du 15 décembre, les enfants fragiles âgés de 5 à 11 ans seront éligibles à la vaccination anti-Covid.
A compter du 15 décembre, les enfants fragiles âgés de 5 à 11 ans seront éligibles à la vaccination anti-Covid. — Ted S. Warren/AP/SIPA

J-2 avant le coup d’envoi d’une nouvelle campagne vaccinale. Le Premier ministre, Jean Castex, l’a annoncé le 6 décembre : dès ce mercredi, les enfants âgés de 5 à 11 ans à risque de développer une forme grave de coronavirus ou vivant dans l’entourage d’une personne immunodéprimée pourront accéder à la  vaccination . Une étape intermédiaire autorisée par la Haute autorité de santé (HAS) et qui concernera environ 360.000 enfants en France, avant l’ouverture générale de la campagne vaccinale à l’ensemble des enfants de cette tranche d’âge, sur la base du volontariat, espérée d’ici à la fin de l’année par le gouvernement. Dans un premier temps, seront donc éligibles les enfants atteints de maladies cardiaques ou respiratoires chroniques, de pathologies telles que le diabète,  l’obésité ou encore la trisomie 21, précise la HAS.

C’est le cas de votre enfant et vous avez décidé de le faire vacciner ? Quel âge a-t-il et quelle pathologie le rend éligible au vaccin ? Attendiez-vous depuis longtemps l’ouverture de cette vaccination pour protéger votre enfant ? Vous rassure-t-elle, surtout à l’approche des vacances de Noël ? Au sein de votre couple, avec l’autre parent, cette décision a-t-elle été facile à prendre ou bien l’un hésitait-il plus que l’autre ? Avez-vous facilement obtenu un rendez-vous ? Racontez-nous.