Coronavirus à Lyon : Les HCL déclenchent le plan blanc pour faire face à « une très forte tension »

SANTE Dans un communiqué transmis ce lundi, les Hôpitaux civils de Lyon annoncent que le taux d’incidence vient de dépasser la barre des 600 pour 10.000 habitants dans le Rhône

Jérémy Laugier
— 
Un service de réanimation des HCL, à Lyon, ici l'an passé lors de la première vague du Covid-19.
Un service de réanimation des HCL, à Lyon, ici l'an passé lors de la première vague du Covid-19. — Lionel De Souza
  • Les Hôpitaux civils de Lyon (HCL) pointent ce lundi, via un communiqué, « une très forte tension dans le fonctionnement des hôpitaux lyonnais ».
  • Sur les 168 patients atteints du Covid-19 actuellement hospitalisés dans les différents sites des HCL, 52 se trouvent dans des unités de soin critiques.
  • C’est pourquoi les HCL annoncent déclencher le plan blanc face à une cinquième vague épidémique.

Le nombre de patients hospitalisés en raison d’un diagnostic de Covid-19 a plus que triplé (de 51 à 168) depuis trois semaines au sein des Hospices civils de Lyon (HCL). Ce constat, en pleine cinquième vague, vient de pousser les HCL à déclencher le plan blanc à partir de ce lundi. « Face à l’afflux de patients aux urgences adultes et pédiatriques, et à un important rebond de l’activité Covid-19, les HCL constatent depuis plusieurs jours une très forte tension dans le fonctionnement des hôpitaux lyonnais », précisent-ils dans un communiqué transmis ce lundi.

Le taux d’incidence vient de dépasser la barre des 600 pour 10.000 habitants dans le département du Rhône. De même, sur les 168 patients atteints du Covid-19 actuellement hospitalisés dans les différents sites des HCL, 52 se trouvent dans des unités de soin critiques.

« Assurer la continuité des urgences et soins non programmés »

« A cette activité croissante de patients atteints du Covid-19 s’ajoute un flux important de patients se présentant aux urgences pour d’autres raisons, et nécessitant une hospitalisation non programmée, poursuivent les HCL. Cette concomitance des deux flux, s’ajoutant à des difficultés de fonctionnement générées par des difficultés de recrutement, provoque une tension importante dans le fonctionnement du CHU. » Cette « tension » se ressent particulièrement dans les services pédiatriques, où le plan local hivernal a été déclenché, dans son niveau 3, à l’Hôpital Femme mère enfant (HFME) de Bron (Rhône).

La décision de déclencher le plan blanc a été prise en coordination avec l'agence régionale de santé, afin de permettre au CHU de « procéder à des déprogrammations complémentaires d’activité pour assurer la continuité des urgences et soins non programmés, Covid-19 et hors Covid-19 ». Ce plan blanc « permettra également d’armer progressivement des capacités complémentaires de soins critiques, pour accueillir notamment un afflux plus important de patients atteints du Covid-19 ».