Coronavirus en Ile-de-France : Le nombre de personnes positives au Covid-19 a bondi de 300 % en 15 jours

CINQUIEME VAGUE Les chiffres du mois de novembre compilés par Santé publique France ne sont pas bons (du tout)

G. N.
— 
Le taux de positivité est passé de 4,1 à 5 % en une seule semaine à Paris
Le taux de positivité est passé de 4,1 à 5 % en une seule semaine à Paris — CHINE NOUVELLE/SIPA

C’est bien simple, tous les signaux sont rouges. Pas parce que c’est Noël, mais bien parce que le Covid-19 est de retour. De la semaine 45 (du 8 au 14 novembre) à la semaine 47 (du 22 au 28), le nombre de cas positifs décomptés par Santé publique France (SPF) a plus que triplé, passant de 12.577 à 38.023 ! Le taux de positivité est lui aussi à la hausse, de 3,1 à 5,2 %. Et le taux d’incidence brut pour 100.000 habitants a, sur la même période également triplé, de 102 à 310, dépassant le pic de l’été dernier. Le bonnet d’âne revenant à Paris, avec un taux de 446 !

Du côté de l’hôpital, sur la même période, on est passé de 487 à 750 nouvelles admissions en soins critiques tandis que le nombre de décès hospitaliers évoluait de 56 à 70. Pour expliquer cette forte hausse, SPF avance que « le contexte actuel de la hausse des contacts sociaux, de la diminution de l’application des gestes barrières, de la couverture vaccinale encore incomplète notamment chez les enfants et chez les plus âgés et de l’attrition de l’immunité au cours de temps favorise l’intensification de la circulation virale. »

Des fermetures de classes en trompe-l’œil

D’ailleurs, et c’est là que ça coince, la couverture vaccinale ne progresse presque pas. Elle était pour « tous âges à au moins 1 dose de 76,5 %, (vs. 76,3 % en S46) et de 74,2 % (vs 73,8 % en S46) pour le schéma complet », précise SPF. Conclusion : « la situation épidémiologique régionale est susceptible de s’aggraver encore dans les prochaines semaines ». Mais où sont donc les bonnes nouvelles ?

Elles sont à chercher du côté des fermetures de classes. En effet, depuis le changement de protocole le 29 novembre et la fin de la fermeture dès le 1er cas de Covid-19, on est passé de 357 classes fermées à Paris jeudi 25 novembre à seulement 45 jeudi 2 décembre. Evidemment, c’est une bonne nouvelle en trompe-l’œil puisque du 18 novembre au 3 décembre, le nombre d’élèves testés positifs a été multiplié par presque 4, de 349 à 1.222. Mais bon, vu la situation, il faudra s’en contenter.

Pour empêcher une catastrophe sanitaire à Noël, SPF maintient que « la vaccination de toutes les personnes éligibles reste primordiale et doit être associée à un haut niveau d’adhésion aux autres mesures de prévention, notamment le respect des mesures barrières, la limitation des contacts à risque ». On va éviter de s’embrasser sous le gui, alors.