Coronavirus en Alsace : Strasbourg, Mulhouse, Colmar… Les hôpitaux déclenchent le plan blanc

EPIDEMIE Le taux d’incidence a doublé ces deux dernières semaines

T.G.
— 
Un patient au sein du service de réanimation de l'hôpital civil de Strasbourg.
Un patient au sein du service de réanimation de l'hôpital civil de Strasbourg. — T. Gagnepain / 20 Minutes

Alerte en Alsace. Les hôpitaux de  Strasbourg (HUS), Colmar et Mulhouse ont tous déclenché leur « plan blanc ». Mercredi pour les deux  haut-rhinois, ce jeudi pour celui de la capitale du  Bas-Rhin. Tous justifient ce dispositif par « l’évolution rapide » du  Covid-19.

« Ce déclenchement ne signifie pas un rappel immédiat et de grande ampleur des professionnels, mais doit permettre d’adapter, voire de réorganiser, l’ensemble des activités afin de venir en appui aux services critiques saturés », écrivent les HUS dans un communiqué. Actuellement, rien que pour l’épidémie, « 74 patients sont hospitalisés, dont 18 en réanimation ». « Leur nombre a doublé en l’espace de 15 jours et correspond au pic atteint en mai 2021 », selon les hôpitaux universitaires de  Strasbourg.

Dans le Bas-Rhin, les taux d’incidence a fortement augmenté ces dernières semaines. Il atteint aujourd’hui les 400 cas positifs au  Covid-19 pour 100.000 habitants, selon Santé publique France. Dans le  Haut-Rhin, c’est encore pire avec un taux de 410 pour 100.000 habitants, contre une moyenne française à 311.

« Pour faire face à un besoin de lits Covid important, les deux établissements se réorganisent pour recréer des unités dédiées à la prise en charge de ces patients », ce qui nécessite « dans certains cas de différer des activités de soins programmés », indiquent de leur côté le Groupe hospitalier de la région de Mulhouse et Sud-Alsace (GHRMSA) et les Hôpitaux civils de Colmar (HCC).