Amiens : Une dose de vaccin supplémentaire, à cause d’un problème de décongélation

CHAINE DU FROID Près d’une centaine de personnes sont invités à se faire revacciner après une erreur de gestion des stocks

Gilles Durand
— 
Illustration de la vaccination
Illustration de la vaccination — AFP

Vous prendrez bien une quatrième dose ? Le 12 novembre, 83 personnes ont reçu une dose de vaccin Pfizer contre le Covid-19, décongelée depuis trente-cinq jours, soit cinq jours de plus que le délai prévu, au centre de vaccination de l’ancienne cité administrative d’Amiens, dans la Somme, a-t-on appris de la part de la préfecture. Cet événement a été déclaré aux autorités sanitaires.

Non toxique, mais moins efficace

« Cette injection ne présente pas de toxicité, précise la préfecture. En revanche, l’efficacité du vaccin diminue au-delà des 30 jours de décongélation. » Résultat, les 83 personnes, qui ont été parfaitement identifiées, ont été contactées afin de se voir proposer une nouvelle piqûre, selon les préconisations du centre régional de pharmacovigilance.

Cette nouvelle injection pourra être effectuée ailleurs que dans le centre de vaccination géré par le service départemental d’incendie et de secours (SDIS), souligne la préfecture dans un communiqué.

En cas de besoin, les pompiers pourront également se rendre à domicile pour se racheter de cette bévue.