Coronavirus aux Pays-Bas : Plus de 60 passagers en provenance d’Afrique du Sud testés positifs à leur arrivée

PANDEMIE Les passagers testés positifs ont été placés à l’isolement, et les autorités néerlandaises cherchent la présence ou non du variant Omicron

20 Minutes avec AFP
— 
L'aéroport Schiphol d'Amsterdam.
L'aéroport Schiphol d'Amsterdam. — Utrecht, Robin/action pre

L’inquiétude grandit d’heure en heure. Soixante-et-un passagers en provenance de deux vols d’Afrique du Sud ont été testés positifs au Covid-19 à leur arrivée à Amsterdam, a annoncé samedi l’autorité sanitaire néerlandaise. Cette dernière analyse les résultats à la recherche du nouveau variant Omicron.

Selon le groupe d’experts de l’Organisation mondiale de la santé, les données préliminaires de ce variant, dont l’identification a été annoncée jeudi en Afrique du Sud, suggèrent qu’il présente « un risque accru de réinfection » par rapport aux autres variants, dont le Delta, dominant et déjà très contagieux. Jamais un variant n’avait provoqué autant d’inquiétude dans le monde depuis l’émergence de Delta.

« Nous savons maintenant que 61 des résultats étaient positifs et 531 négatifs » sur les deux vols, a annoncé l’autorité sanitaire néerlandaise (GGD), précisant que les passagers testés positifs ont été placés en quarantaine dans un hôtel proche de l’aéroport d’Amsterdam-Schipol.

Ceux dont les résultats sont négatifs pourront poursuivre leur voyage s’ils ne résident pas aux Pays-Bas. Dans le cas contraire, ils devront s’isoler à leur domicile. La compagnie néerlandaise KLM a indiqué dans un communiqué qu’elle allait continuer à assurer la liaison avec Johannesburg et Le Cap, « en appliquant les protocoles renforcés ». L’entrée aux Pays-Bas en provenance d’Afrique du Sud n’est autorisée que pour les citoyens néerlandais et les résidents originaires de pays de l’UE, qui doivent présenter un test Covid négatif et s’auto-isoler à l’arrivée. Un vol de KLM en provenance de Johannesburg devait notamment atterrir à Amsterdam-Schiphol à 11h, selon le site internet de la compagnie.

Les bourses plongent

Hormis l’Afrique du Sud, Omicron a déjà été détecté au Malawi, en Israël sur une personne venue du Malawi, au Botswana, à Hong Kong​ et en Belgique, pays membre de l’UE.

De plus en plus de pays suspendent les voyages depuis et vers l’Afrique australe pour freiner Omicron. L’inquiétude qu’il provoque a fait plonger les bourses de la planète et les cours du pétrole, portant un nouveau coup à l’économie mondiale en pleine convalescence.