Coronavirus : Le nouveau variant sud-africain pousse la France à suspendre les arrivées en provenance d’Afrique australe

COVID-19 La France a décidé de suspendre les vols en provenance d’Afrique du Sud, comme le font déjà l’Allemagne, le Royaume-Uni et l’Italie

20 Minutes avec AFP
— 
Illustration d'un avion dans le ciel.
Illustration d'un avion dans le ciel. — ALLILI MOURAD

Après la découverte d’un nouveau variant du Covid-19 la France a décidé de suspendre les vols en provenance d’Afrique australe, a annoncé le gouvernement. Plus tôt, dans la matinée, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, avait indiqué que Paris prendrait une décision « dans les tout prochains jours si ce n’est les prochaines heures » si cela était « nécessaire ».

« Il y a des réunions en cours, un travail en cours, et dans les tout prochains jours si ce n’est les prochaines heures, on y verra un peu plus clair et on prendra des décisions évidemment si c’est nécessaire », a-t-il indiqué sur BFMTV/RMC, alors que l’interdiction de ces vols, proposée par la Commission européenne, est déjà appliquée par l’Allemagne, le Royaume-Uni et l’Italie.

« On récolte des informations »

« Dès lors qu’il y avait des pays où il y avait une circulation importante du virus et un variant qui nous inquiétait, on a toujours pris des mesures de protection », a ajouté Gabriel Attal. Il a rappelé qu'« on connaît pour l’instant assez peu de choses » de ce variant. Donc à ce stade, « on récolte des informations en ce moment même », a-t-il indiqué en précisant que la France est en lien avec l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et qu’il s’est lui-même entretenu avec la Direction générale de la Santé (DGS) jeudi soir.

Il a rappelé que la France avait « beaucoup développé » le séquençage du virus et confirmé que « le variant Delta​ est aujourd’hui quasi exclusivement en circulation » sur le territoire français.