Coronavirus en Allemagne : Le mari d’Angela Merkel déplore la « paresse » des citoyens non-vaccinés

EPIDEMIE Joachim Sauer s’est étonné qu’un tiers de la population allemande ne suive pas les recommandations scientifiques

M.F avec AFP
— 
Joachim Sauer, le mari d'Angela Merkel, la chancelière allemande sortante.
Joachim Sauer, le mari d'Angela Merkel, la chancelière allemande sortante. — JC Tardivon/SIPA

Pas vraiment connu pour faire des déclarations tonitruantes, l’époux d’Angela Merkel est sorti de sa réserve habituelle ce mardi. « Il est surprenant qu’un tiers de la population ne suive pas les connaissances scientifiques. Cela est en partie dû à une certaine paresse et à la commodité des Allemands », a déclaré mardi Joachim Sauer dans une interview au quotidien italien La Repubblica. Une pique qui tombe en plein débat sur la vaccination obligatoire en Allemagne.

« L’autre groupe est constitué de personnes qui suivent une conviction personnelle, une sorte de réaction idéologique à ce qu’ils considèrent comme une dictature de la vaccination », déplore le chercheur en physique quantique dans le quotidien, repris par son partenaire allemand Die Welt. Il précise que « cela vaut pour tous les niveaux d’éducation, y compris les universitaires, les médecins et les scientifiques ».

Le vaccin anti-Covid, « un miracle »

Interrogé sur l’actuel « rejet des connaissances scientifiques », Joachim Sauer juge que « cette attitude a probablement toujours existé chez certaines personnes, mais (qu') elle n’a jamais été aussi évidente que maintenant ». « Pourtant, nous assistons actuellement à un grand succès de la science », fait valoir le physicien, qui évite habituellement toute prise de position publique en dehors de son champ de compétence scientifique.

« Personne n’aurait parié que nous aurions un vaccin en si peu de temps. C’était un miracle », salue Joachim Sauer, à quelques jours du départ de la chancellerie d’Angela Merkel au terme de 16 années au pouvoir en Allemagne. « Mais paradoxalement, le résultat obtenu en un an pour le Covid n’a pas été atteint en trente ans de recherche scientifique sur l’environnement, si bien que nous ne voyons toujours pas la solution au problème », ajoute Joachim Sauer.

Moins de 70 % de la population vaccinée

En Allemagne, frappée par une intense quatrième vague de contamination, comme en Autriche voisine, le taux de vaccination est inférieur à 70 %, moins que d’autres pays européens comme la France où il atteint 75 %. La situation sanitaire est telle qu’un débat sur la vaccination obligatoire, rejetée par le gouvernement d’Angela Merkel, fait rage.

Deux dirigeants régionaux, le conservateur munichois Markus Söder et l’écologiste Winfried Kretschmann (Bade-Wurtemberg), plaident pour une telle obligation, dans une tribune commune publiée parue mardi par le quotidien Frankfurter Allgemeine Zeitung. « Chacun peut penser ce qu’il veut chez nous. Et chacun peut être aussi obstiné qu’il le souhaite. Mais là aussi, il y a une limite lorsque sa propre vision du monde cause de graves dommages à d’autres personnes », dénoncent les deux ministres-présidents régionaux.

Des associations de médecins se sont également prononcées en faveur d’une obligation pour l’ensemble de la population, alors que le taux d’incidence des nouvelles infections sur 7 jours frôle mardi le seuil de 400, un record pour le 16e jour d’affilée. La CDU d’Angela Merkel, qui va quitter le pouvoir dans les prochaines semaines, a demandé mardi à la future coalition de trois partis qui va lui succéder de prendre position sur ce sujet d’une éventuelle obligation vaccinale.