Coronavirus à La Réunion : La population invitée à limiter les déplacements pendant les vacances

EPIDEMIE La situation sanitaire ne cesse de se dégrader à La Réunion, son taux d’incidence a presque doublé en une semaine

avec agence
— 
La Réunion connaît une dégradation significative de sa situation sanitaire.
La Réunion connaît une dégradation significative de sa situation sanitaire. — VALERIE KOCH/SIPA

La situation sanitaire de La Réunion se dégrade rapidement. « Le taux d’incidence progresse de manière très significative. A la date (de mardi), nous étions déjà à 194 d’incidence. On se rapproche donc de la barre des 200 cas pour 100.000 habitants, donc c’est très préoccupant », a déclaré Ottman Zaïr, directeur de cabinet du préfet Jacques Billanta. En une semaine, le taux d’incidence a quasiment doublé, rapporte Réunion La 1ère.

Afin de lutter contre la propagation du Covid-19, Ottman Zaïr appelle ainsi les habitants à limiter leurs déplacements, plus particulièrement en direction des pays voisins, à l’approche des vacances de fin d’année. « Il convient peut-être de limiter ses déplacements et de veiller à respecter les mesures barrières à La Réunion pour que la situation soit sous contrôle et qu’on passe tous de bonnes vacances », a-t-il affirmé.

Respecter les gestes barrières et le port du masque

Pour l’instant, un potentiel couvre-feu ou alors un reconfinement n’ont pas été évoqués. Ottman Zaïr a assuré que des mesures « proportionnées » seraient décidées et que le plus important à l’heure actuelle était de respecter les gestes barrières et le port du masque. « C’est le meilleur moyen de stopper la propagation du virus avec la vaccination », a martelé Ottman Zaïr. La situation sanitaire pourrait toutefois pousser les autorités à prendre de nouvelles mesures plus restrictives si nécessaire.

En ce qui concerne les déplacements, le directeur de cabinet du préfet de La Réunion a évoqué le cas de l’île Maurice, lieu de vacances privilégié des Réunionnais. Pour l’heure, le territoire est classé en orange par les autorités françaises. « En cas de classement en zone rouge, d’autres mesures supplémentaires seront mises en place pour veiller à limiter strictement les déplacements depuis l’île Maurice vers La Réunion », a-t-il expliqué.