Coronavirus : La Haute autorité de santé déconseille de vacciner les moins de 30 ans avec Moderna

VACCINATION Les cas de myocardites sont « cinq fois moindres » chez les moins de 30 ans vaccinés avec Pfizer-BioNTech plutôt qu’avec Moderna, selon la Haute autorité de santé

M.A.
— 
Le vaccin Moderna contre le Covid-19 (illustration).
Le vaccin Moderna contre le Covid-19 (illustration). — Debbie Hill/UPI/Shutterstock/SIPA

Dans un avis rendu ce lundi, la Haute autorité de santé (HAS) déconseille désormais d’administrer le vaccin Moderna aux personnes de moins de 30 ans en raison d’un possible risque accru de myocardites chez les plus jeunes, explique la HAS dans un communiqué de presse.

Les dernières données disponibles en France « confirment le risque de survenue de très rares cas de myocardites d’évolution favorable » après une vaccination contre le Covid-19. Cependant, ces cas sont « cinq fois moindres » chez les moins de 30 ans vaccinés avec Pfizer-BioNTech plutôt qu’avec Moderna, explique la HAS.

Pfizer pour les doses de rappel

Si la HAS confirme la reprise de la vaccination avec Moderna, elle conseille donc de vacciner les personnes de moins de 30 ans avec le vaccin de Pfizer-BioNTech « qu’il s’agisse de primo vaccination ou de rappel ».

Le vaccin Moderna a été suspendu le 15 octobre dernier pour les doses de rappel, après la mise en garde de plusieurs pays scandinaves concernant des risques de myocardites et péricardites chez des jeunes.