Coronavirus : Le nombre de tests de dépistage toujours en baisse depuis la fin de leur gratuité

EPIDEMIE Il faut maintenant débourser 43 euros pour un test PCR en laboratoire et 25 euros pour un test antigénique en pharmacie

M.F avec AFP
— 
Au cours de la semaine du 18 au 24 octobre 2021, l'Etat a enregistré un baisse de 675.200 tests de dépistage Covid. (Illustration)
Au cours de la semaine du 18 au 24 octobre 2021, l'Etat a enregistré un baisse de 675.200 tests de dépistage Covid. (Illustration) — SYSPEO/SIPA

Toujours moins de cotons-tiges dans le nez. Le ministère de la Santé assure que le nombre de tests de dépistage du Covid-19 continue de baisser ces derniers jours « en répercussion de la fin de la gratuité » des tests PCR et antigéniques dits de « confort ». Selon les chiffres publiés jeudi par le gouvernement, 2,3 millions de tests ont été réalisés la semaine dernière, contre 2,97 millions la précédente. Soit « une diminution de 675.200 tests, centrée sur les 16-65 ans », conclut la Drees.

Selon ce service statistique du ministère, il a été réalisé 460.000 tests de moins le jeudi 21 octobre que le jeudi 14, où « l’anticipation de la fin de la gratuité a été importante ». Depuis le 15 octobre, les tests ne sont plus remboursés pour les personnes qui ne sont pas complètement vaccinées, sauf exceptions (prescription médicale, cas contact, test positif récent, contre-indication au vaccin).