Côtes-d’Armor : Une manifestation pour sauver la maternité et le service de chirurgie de l’hôpital de Guingamp

BRETAGNE En début d’année 2022, les deux services pourraient être relocalisés à Lannion et Saint-Brieuc

M.F avec AFP
— 
UN service de maternité. (Illustration)
UN service de maternité. (Illustration) — SYSPEO/SIPA

« Défendons la maternité », peut-on lire sur la banderole des manifestants qui se sont rassemblés samedi devant la mairie de Guingamp dans les Côtes-d’Armor. Entre 400 (selon France 3 Bretagne) et 600 (selon Ouest France) personnes sont venus protester contre la fermeture des services de maternité et de chirurgie de l’hôpital de la ville bretonne.

L’hôpital risque en effet d’être labellisé « hôpital de proximité » au début de l’année prochaine. Cela entraînerait la relocalisation des deux services à Lannion et Saint-Brieuc. « La maternité de Guingamp est importante et cruciale », assure Philippe Le Goff maire de la ville, à France 3. « Et on sait que ça marche puisqu’on a eu 80 naissances en plus en 2020 ».

Ce n’est pas la première fois que la maternité de l’hôpital est menacée de fermeture. En 2018 déjà, l’Agence régionale de santé avait annoncé une fermeture pour début 2019. Mais après plusieurs manifestations et le changement de politique du gouvernement sur les services de gynécologie obstétrique, la décision avait finalement été abandonnée.