Pass sanitaire : Gabriel Attal annonce qu’il pourra être prolongé jusqu’au 31 juillet 2022

EPIDEMIE Le porte-parole a assuré que le gouvernement se donnait la possibilité de prolonger le pass sanitaire jusqu’à l’été prochain

M.F avec AFP
— 
Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal.
Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal. — Alfonso Jimenez/Shutterstock/SIPA

Le Conseil sanitaire l'envisageait, Gabriel Attal l’a confirmé. Le porte-parole du gouvernement a assuré ce mercredi que le pass sanitaire pourrait être prolongé « jusqu’au 31 juillet, si et seulement si c’est nécessaire, pour encadrer l’activité des établissements recevant du public ». Il a également précisé que « des décrets pour un état d’urgence sanitaire pour trente jours » pourront être pris « si et seulement si la situation s’aggrave ».

A ce propos, Gabriel Attal a fait un point sur la situation sanitaire, alertant sur le fait que « la situation ne s’améliore plus ». Il a ainsi assuré que près de 4.000 cas étaient enregistrés chaque jour, et que, dans 18 départements, le taux d’incidence dépassait le seuil d’alerte de 50. « Il y a encore un risque non négligeable d’une reprise épidémique et l’hiver est propice, un échappement immunitaire n’est pas à exclure. »

Sur la question de l’état d’urgence, bien que son prolongement soit rendu possible par le texte de loi présenté par le Premier ministre Jean Castex, « son retour n’est absolument pas à l’ordre du jour », a insisté Gabriel Attal. « Il n’y a pas d’état d’urgence éternel », mais « nous retardons le moment où il disparaîtra », a-t-il justifié.