Seriez-vous prêt à tester une contraception masculine (autre qu’un préservatif) ?

VOUS TEMOIGNEZ Alors que la question de la charge contraceptive s’est invitée dans les médias, les diverses méthodes disponibles pour les hommes restent méconnues et peu adoptées

O. G.
— 
Illustration d'un préservatif.
Illustration d'un préservatif. — Pixabay

Et si on parlait slip chauffant et vasectomie ? Pourquoi la contraception serait-elle un sujet de femmes et pas une préoccupation partagée par le couple ? Depuis quelques années, la question de la charge contraceptive s’est progressivement invitée dans le débat public. Sans forcément que des foules d’hommes se ne jettent sur des slips chauffants donc (méthode thermique pour éviter la spermatogenèse) ou sur les opérations de vasectomie (pour une contraception définitive). Et ce alors qu’au Canada, un homme sur cinq choisit cette opération chirurgicale, tout comme en Nouvelle-Zélande. 

A l’occasion de la sortie cette semaine de la bande dessinée Les contraceptés, une enquête de deux journalistes qui s’interrogent sur la contraception masculine, 20 Minutes se penche sur ce sujet encore tabou.

Vous êtes un homme, vous êtes-vous déjà posé la question de prendre une contraception ? Si oui, laquelle vous intéresse le plus ? Qu’est-ce qui vous a poussé à vous interroger ? Qu’est-ce qui vous fait peur dans cette démarche ? Seriez-vous prêts à faire une vasectomie ? Ou à prendre une pilule hormonale tous les jours ? Est-ce pour vous un sujet sur lequel il faudrait davantage communiquer ?