Coronavirus en Loire-Atlantique : Le masque n’est plus obligatoire dans les lieux soumis au pass sanitaire

EPIDEMIE Le préfet allège une nouvelle fois les contraintes sanitaires en raison du faible taux d'incidence du département

Frédéric Brenon
— 
Des personnes portant le masque au cinéma (illustration).
Des personnes portant le masque au cinéma (illustration). — M.Cizek/AFP

Les bonnes nouvelles continuent sur le plan sanitaire en Loire-Atlantique. Après la fin du masque dans les écoles élémentaires du département ce lundi, le préfet annonce un assouplissement supplémentaire à partir de ce jeudi : la fin du masque dans les lieux soumis au pass sanitaire. Sont concernés les cinémas, salles de spectacles, musées, lieux culturels, bars, restaurants…

« Le port du masque dans les établissements recevant du public soumis au pass sanitaire n’est plus obligatoire sauf si le gestionnaire de l’établissement ou de l’événement décide de son maintien », explique la préfecture de Loire-Atlantique.

Peu de contaminations

Une décision motivée par la faible circulation du coronavirus en Loire-Atlantique. Le taux d’incidence, qui permet de mesurer la diffusion du virus, s’est en effet stabilisé à 42 cas de Covid pour 100.000 habitants au 5 octobre.

Attention, le masque demeure obligatoire, à partir de 11 ans, dans les lieux et situations présentant une « forte concentration de personnes » : manifestations, spectacles de rue, marchés, brocantes, files d’attente, zones piétonnes très fréquentées…