Isère : « L’Ehpad à la maison », un nouveau dispositif pour seniors en expérimentation

ACCOMPAGNEMENT Ce dispositif a pour but de permettre aux personnes dépendantes de rester chez elles tout en bénéficiant des mêmes services qu'en Ehpad

20 Minutes avec agence
— 
Un nouveau projet d'accompagnement des personnes âgées est en expérimentation en Isère (illustration).
Un nouveau projet d'accompagnement des personnes âgées est en expérimentation en Isère (illustration). — Pixabay / sabinevanerp

Permettre aux personnes dépendantes de rester chez elles, tout en ayant accès aux mêmes services qu’en Ehpad. Voici l’objectif d’une expérimentation lancée en Isère par la Mutualité Française de l’Isère et l’ Ehpad de l’Arche à Charvieu-Chavagneux, rapporte  Le Dauphiné Libéré.

Ce projet est financé pour trois ans par la Sécurité sociale, à hauteur de 1.000 euros par mois et par personne, et ne coûte donc rien aux familles. « L’expérimentation porte sur l’accompagnement de 30 personnes. Un collectif de professionnels a évalué leur niveau de dépendance, leurs besoins et établi un protocole d’accompagnement », explique Martine Vial-Jaime, présidente de la Mutualité Française de l’Isère.

« Il faut développer de nouvelles façons d’apporter du soin »

Le Drad (Dispositif renforcé de soutien à domicile pour personnes âgées dépendantes) ne se substitue pas aux aides à domicile et aux rendez-vous médicaux. Mais il propose par exemple une astreinte téléphonique 24h/24 et la mise à disposition garantie d’une chambre à l’Ehpad du jour au lendemain.

« Nous avons trois ans pour prouver que ce système fonctionne. Il n’y aura jamais assez d’établissements pour accueillir les personnes âgées dépendantes. En Isère comme ailleurs. Il faut donc développer de nouvelles façons d’apporter du soin », assure Martine Vial-Jaime.