Coronavirus à Toulon : 270 classes déjà équipées de détecteurs de CO2 dans les écoles

ÉPIDÉMIE Pour optimiser la ventilation de l'air et ainsi lutter contre la propagation du Covid-19, la ville de Toulon a commandé 1.000 appareils pour 120.000 euros

20 Minutes avec agence
— 
Des détecteurs de CO2 ont été installés dans 270 classes de Toulon.
Des détecteurs de CO2 ont été installés dans 270 classes de Toulon. — Wokandapix / Pixabay

C’est un outil qui permet d’améliorer la qualité de l’air respiré par les écoliers et de limiter le risque de propagation de coronavirus. La ville de Toulon ( Var) a fait installer des détecteurs de CO2 dans 270 classes, rapporte Var-Matin. Mille appareils ont été commandés, pour une somme de 120.000 euros.

L’appareil se présente sous la forme d’un petit boîtier blanc. Il s’allume en vert, orange ou rouge au fur et à mesure de l’évolution de la qualité de l’air dans la pièce. Quand la couleur rouge apparaît, la concentration de CO2 est trop importante : les professeurs aèrent donc la pièce.

« Un outil de prévention efficace »

Le ministère de l’Education nationale encourageait les collectivités locales depuis le mois d’avril à se procurer des détecteurs de CO2. « Car plus le taux de CO2 est élevé dans une pièce, plus le risque de concentration de gouttelettes émises par les individus en respirant est élevé », explique  Antoine Flahault, professeur épidémiologiste et directeur de l’Institut de la santé globale à Genève.

« C’est un outil de prévention efficace pour nous renseigner sur le renouvellement nécessaire de l’air dans les classes et les lieux communs », estime Jean-Philippe Feraud, directeur de l’école Basse-Convention, auprès du quotidien varois. La municipalité souhaite équiper toutes les écoles et maternelles de ces boîtiers, ainsi que les crèches et garderies, à terme.